GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Philippines et Etats-Unis main dans la main en mer de Chine

    media Le navire de guerre américain USS Curtis Wilbur, en mer des Philippines (photo d'archives, 2013). REUTERS/U.S. Navy/Mass Communication Specialist 3rd Class Declan

    Quelque 10 000 militaires américains et philippins ont débuté ce dimanche 3 avril leurs exercices militaires annuels conjoints. Ces exercices ont lieu en partie en mer de Chine, à proximité d’îlots dont la Chine clame la souveraineté mais qui sont également revendiqués par les Philippines. Les Philippines entendent ainsi montrer qu’elles sont prêtes à faire valoir leurs revendications territoriales, avec le soutien des Etats-Unis.

    Avec notre correspondant à ManilleGabriel Kahn

    Très faible sur le plan militaire en comparaison de leurs voisins, mais confronté aux revendications territoriales de la Chine sur plusieurs îlots que cette dernière revendique en mer de Chine, l'Etat philippin a renforcé ces dernières années ses alliances militaires avec les Etats-Unis, le Japon et l’Australie. Des pays auxquels Manille a acheté des navires de guerre et des avions de combats. Les Philippines ont également ouvert cinq bases militaires à l’armée américaine le mois dernier.

    Les exercices militaires conjoints entre les Philippines et les Etats-Unis qui débutent ce lundi vont permettre aux Philippines de déployer ce nouveau matériel au côté de celui de l’armée américaine.

    Les autorités des Philippines affirment que ces exercices militaires de grande ampleur ne visent pas la Chine. Néanmoins, ils auront lieu en partie sur l’île de Palawan, située à proximité des îles Spratleys, dont plusieurs ilots ont été bétonnés et militarisés ces derniers mois par la Chine.

    Les armées américaine et philippine envisagent notamment de réaliser un débarquement fictif pour capturer une « zone occupée illégalement par les forces étrangères ». Un grand nombre de véhicules militaires américains et d'équipements lourds sont arrivés aux Philippines la semaine dernière. Cependant, l’ambassade des Etats-Unis à Manille n’a pas précisé si ces équipements étaient destinés à être définitivement entreposés dans les bases militaires récemment ouvertes à l’armée américaine aux Philippines.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.