GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Aujourd'hui
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: ces bols en plastique rouge qui inquiètent la junte au pouvoir

    media Le chef de la junte Prayuth Chan-ocha (ici en août 2015) s'est fendu d'une déclaration promettant la neutralisation du bol en plastique rouge... REUTERS

    En Thaïlande, la grande priorité sécuritaire de la junte au pouvoir est la neutralisation des bols en plastique rouge. Ces bols, qui servent à asperger d’eau ses camarades lors du nouvel an thaïlandais à la mi-avril, sont perçus comme des signes de défis politiques, à cause de leur couleur rouge, symbole des partisans de l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra. Plusieurs arrestations ont eu lieu, des milliers de bols ont été saisis.

    Avec notre correspondant à BangkokArnaud Dubus

    C’est un simple bol en plastique rouge dont la photo a été postée sur internet par une infortunée Thaïlandaise qui a déclenché une vague de répression. Le bol portait un message de nouvel an de la part de l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra.

    Celui-ci a été renversé il y a dix ans par un coup d’Etat. Il vit aujourd’hui en exil. La Thaïlandaise qui s’est affichée sur sa page Facebook avec le bol controversé a été arrêtée et est passible de sept ans de prison pour sédition.

    La junte, qui ne plaisante pas quand la sécurité nationale est menacée, a lancé une opération coup de poing dans le nord du pays. L'opération audacieuse a été couronnée de succès : les soldats ont saisi près de 9 000 bols en plastique rouge avant que ceux-ci ne puissent mettre en péril la stabilité du pays.

    Le Premier ministre et chef de la junte, l’austère général Prayuth Chan-ocha, s’est même fendu d’une déclaration : le bol en plastique rouge sera neutralisé coûte que coûte. L’affaire fait la joie des caricaturistes de presse. Elle démontre aussi l’habileté dans la communication du clan politique Shinawatra, lequel semble toujours avoir un temps d’avance sur la junte.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.