GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Israël: les sirènes d'alarme activées à Tel-Aviv suite à une frappe tuant un commandant palestinien à Gaza (armée)
    Asie-Pacifique

    Scandale écologique au Vietnam: le gouvernement met en garde les manifestants

    media Le dissident Nguyen Xuan Dien (c) tient un panneau sur lequel est écrt: «Formosa est un désastre pour l'environnement maritime du Vietnam, pour le pays et pour sa population». Hanoï, le 1er mai 2016. REUTERS/Kham

    Au Vietnam, depuis trois semaines des manifestations sont organisées tous les dimanches après la découverte de millions de poissons morts sur les côtes du centre du pays. C'est la société taïwanaise de sidérurgie Formosa qui est soupçonnée d'être responsable de la pollution maritime. Les autorités ont promis que les responsables seraient sévèrement punis, mais les résultats de l'enquête se font attendre.

    « Les poissons ont besoin d'eau fraiche et les hommes de transparence. » C'est l'un des slogans qu'on pouvait lire sur les pancartes des rares manifestants présents dimanche à Hanoï et Ho Chi Minh-Ville. Les forces de l'ordre avaient été déployées pour empêcher les grands rassemblements.

    Trung Min Duc est journaliste indépendant. Il voulait aller manifester, mais la police l'a empêché de sortir de chez lui. « Le gouvernement n’a toujours pas expliqué pourquoi tous ces poissons sont morts, dit-il. Mais ils font tout pour dissuader les Vietnamiens de participer à ces manifestations. Le gouvernement doit donner des réponses claires, au lieu de réprimer les manifestations et de dissimuler les informations sur cette catastrophe environnementale. La colère risque de monter jusqu’à un niveau qui peut être dangereux pour le pouvoir. »

    Le pouvoir justement accuse des « forces révolutionnaires » de se servir du scandale environnemental pour encourager les manifestations contre le gouvernement. La télévision nationale a même diffusé les noms et photos de dissidents connus et mis en garde la population contre des groupes soi-disant violents et financés par l'étranger qui voudraient renverser le régime en place.

    Les manifestations sont rares au Vietnam, mais la découverte de millions de poissons et de palourdes morts sur les côtes ces dernières semaines a déclenché la colère des Vietnamiens qui sont beaucoup à vivre de la pêche.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.