GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 18 Décembre
Mercredi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Industrie automoblie: le conseil d'administration de Nissan échoue à nommer un successeur à Carlos Ghosn (communiqué)
    • Sécurité routière: le nombre de morts sur les routes en recul de 1,8% en novembre (officiel)
    • Attentat de Strasbourg: un proche du tueur présenté à un juge d'instruction (parquet de Paris)
    • Yémen: le cessez-le-feu entre officiellement en vigueur mardi à Hodeïda (responsable ONU)
    • France-social: la SNCF versera des primes exceptionnelles à près de 100 000 salariés (Pepy)
    • Grèce: explosion d'une bombe contre la télé privée Skaï, pas de blessés mais des dégâts matériels (police)
    Asie-Pacifique

    Le groupe Abou Sayyaf annonce la décapitation d’un otage canadien aux Philippines

    media Des militaires à Jolo, Sulu, au sud des Philipines à la recherche des deux otages détenus par des terroristes en 2014. REUTERS/Stringer

    L'otage canadien Robert Hall aurait été exécuté ce lundi 13 juin aux Philippines par le groupe Abou Sayyaf, qui a rallié l'Etat islamique. Cette organisation terrorise le Sud de l'archipel depuis le début des années 1990. Le 25 avril dernier, c'est John Ridsdel, un ami de Robert Hall qui avait été décapité par le groupe philippin.

    Avec notre correspondante à Manille, Marianne Dardard

    C'est le porte-parole d'Abou Sayyaf qui a annoncé cette exécution par téléphone au journal The Daily Inquirer. De son côté, l'armée philippine n'a ni confirmé ni démenti.
    Le groupe Abou Sayyaf, qui a prêté allégeance au groupe Etat islamique, réclamait le paiement d'une rançon de plus de 11 millions d'euros pour la libération du Canadien Robert Hall. Il était retenu depuis neuf mois à Sulu, tout au sud de l'archipel.

    Le Canada figure parmi les pays qui refusent de payer des rançons pour ses otages.
    Il y a deux mois, c'est l'ami de Robert Hall, un autre ressortissant canadien expatrié aux Philippines, qui avait été décapité par Abou Sayyaf. L'exécution avait été filmée.

    Les deux Canadiens avaient été enlevés à 900 km de là, dans un hôtel situé sur une île au large de la grande ville de Davao, en même temps que la petite amie philippine de Robert Hall et le propriétaire norvégien de ce complexe balnéaire. Tous deux sont également menacés d'exécution par Abou Sayyaf.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.