GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: manifestation pour réclamer la libération d'otages

    media Plusieurs centaines de personnes ont manifesté à Kaboul, le 17 juin 2016, pour réclamer davantage de sécurité et la libération des passagers d'un bus enlevés fin mai par les talibans dans le nord du pays. WAKIL KOHSAR / AFP

    Des manifestations ont eu lieu à Kaboul vendredi 17 juin pour la libération de civils enlevés par les talibans et pour davantage de sécurité face aux menaces des insurgés. Parmi les centaines de personnes descendues dans les rues de la capitale afghane, de nombreuses femmes, dont des élues parlementaires, des militants des droits de l’homme, qui ont interpelé leur président et leur vice-président aux cris de « à mort Abdullah » et « à mort Ghani ».

    « Où sont vos promesses ? », ont demandé les manifestants en colère à leurs dirigeants, alors que les talibans continuent de gagner du terrain dans le pays.

    C'est la deuxième fois qu'ils descendaient dans la rue pour exiger la libération des otages enlevés le 31 mai. Ce jour-là, les talibans avaient attaqué un bus près de Kunduz dans le nord, tuant au moins 16 passagers qu’ils soupçonnaient de travailler pour les autorités et prenant en otage plusieurs dizaines de personnes. Le surlendemain, un autobus qui transportait des membres de la minorité chiite hazara était à son tour pris pour cible. Là encore 17 personnes ont été enlevées, elles seraient détenues dans une région reculée. Une Indienne qui travaillait pour une ONG est elle aux mains de talibans depuis le 10 juin.

    Qu'elles soient le fait des insurgés ou de groupes criminels, les attaques se multiplient sur les routes du pays. Une grande partie des zones rurales d'Afghanistan sont désormais sous contrôle taliban. Et face au renforcement de l'offensive insurgée, les Etats-Unis, principal soutien à l'armée nationale, viennent d'autoriser leurs soldats à intervenir plus directement dans les combats.

    Dans ce contexte, les civils afghans sont de plus en plus souvent pris pour cible ou victimes indirectes des combats, et de plus en plus nombreux à fuir leur pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.