GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 22 Novembre
Vendredi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Interpol: le Sud-Coréen Kim Jong-yang élu président de l'Organisation internationale de police criminelle (OIPC)
    Dernières infos
    • Japon: Carlos Ghosn maintenu en détention pendant dix jours selon l'agence de presse japonaise Kyodo
    Asie-Pacifique

    Japon: des milliers de protestataires contre les bases américaines à Okinawa

    media De nombreuses personnes se sont rassemblées à Okinawa pour protester contre la présence de bases militaires américaines sur l'île, le 19 juin 2016.

    Des milliers de personnes ont manifesté a Okinawa contre la présence des bases militaires américaines à la suite d'une série d'incidents hautement médiatisés. Plus de 65 000 manifestants, selon les organisateurs, ont exprimé leur colère après un meurtre imputé à un employé d'une base et un accident de voiture sous l'influence de l'alcool commis par un officier de la marine.

    Avec notre correspondant à TokyoFrédéric Charles

    « Pas de bases américaines ! Pas de viols à Okinawa ! Marines, rentrez chez vous ! », ont crié plusieurs milliers de manifestants à Okinawa et 3 000 autres devant le Parlement à Tokyo.

    Les manifestants ont aussi protesté contre le projet de transfert d’une base d’hélicoptères américaine située au milieu d’une petite ville, vers une baie située, elle, dans une zone naturelle protégée.

    Présent à la manifestation, le gouverneur d’Okinawa, Takeshi Onaga, s’est engagé à arrêter ce projet de déménagement, lequel avait été conçu en 1995, à la suite de l’enlèvement et du viol d’une fillette de 12 ans par trois militaires américains. Viol qui avait déjà ravivé la colère de la population d’Okinawa.

    Près de 50 000 militaires américains sont basés au Japon, 70 % d’entre eux à Okinawa. Les bases servent à surveiller la Corée du Nord et à contenir la montée en puissance militaire de la Chine. Les forfaits commis par des militaires américains représentent 1,3 % des délits enregistrés à Okinawa, mais ils sont toujours hautement médiatisés.


    « Tant qu'il y aura des bases militaires américaines, ce genre d'incidents se produira »

    Chiro Huchimura en est convaincu : « tant qu'il y aura des bases militaires américaines, ce genre d'incidents se produira ». Ce manifestant de 71 ans se dit « empli de tristesse » et « ne veut surtout pas d'autres victimes ». L'an dernier, la police a recensé 34 affaires impliquant 42 suspects en lien avec ces forces américaines dont la population d'Okinawa demande depuis des années le départ.

    En 2010, une manifestation avait déjà rassemblé 100 000 personnes.

    L'île héberge plus de la moitié des 47 000 GI’s stationnés dans le pays. Les Etats-Unis n’ont rétrocédé le contrôle de l’île au gouvernement japonais que 27 ans après la fin de la guerre, en 1972, tout en continuant avec l’accord de Tokyo à y maintenir des bases – l’emplacement est considéré comme stratégique en Asie. Pour éviter les incidents, Tokyo veut déménager la base aérienne, aujourd'hui dans le centre-ville de Ginowen, vers une zone moins peuplée.

    « C'est la seule solution », estime le Premier ministre japonais Shinzo Abe, soucieux comme ses prédécesseurs de conserver la protection de l'allié américain sur son sol. Mais le gouverneur d’Okinawa bloque le projet, et demande avec sa population que les soldats américains partent, purement et simplement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.