GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Septembre
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: double attentat meurtrier contre un convoi de la police à Kaboul

    media Les forces de sécurité afghanes surveillent les alentours du lieu de l'attentat, dans la banlieue de Kaboul. REUTERS/Omar Sobhani

    Plusieurs fortes explosions ont retenti ce jeudi dans un quartier populaire de l’ouest de Kaboul. Les assaillants auraient pris pour cible un convoi d’autobus transportant des policiers. Et selon les premières informations rapportées par les médias locaux, il y aurait de nombreuses victimes : 27 morts et 40 blessés selon la police.

    Les autorités afghanes confirment une double attaque contre un convoi de cinq bus transportant de jeunes diplômés de l’école de police. Les cadets retournaient dans la capitale après un entraînement dans la province de Wardak.

    La police n'a pas précisé s'il s'agissait d'une attaque-suicide ou d'un attentat à la voiture piégée. Les médias rapportent que de fortes explosions ont été entendues aux alentours de 11h dans la banlieue ouest de la capitale. Dans le district de Paghman plus exactement, un quartier populaire à environ trois quart d'heure de route du centre de Kaboul.

    L'attentat a par ailleurs été immédiatement revendiqué par les talibans. Il intervient plus d'une semaine après trois attentats quasi simultanés à Kaboul et dans le nord-est du pays qui avait fait au moins 25 morts, dont 14 gardes de sécurité népalais chargés de la protection de l’ambassade du Canada à Kaboul.

    Les rebelles islamistes ne cessent de gagner du terrain depuis le début du retrait des forces de l'Otan en 2014. Face à cette situation, le président américain Barack Obama a décidé début juin d'autoriser les forces américaines à s'attaquer plus directement aux talibans.

     ► A (RE)ECOUTER Afghanistan : les Talibans à l’offensive, le processus politique au point mort

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.