GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Scandale écologique au Vietnam: le gouvernement incrimine le taïwanais Formosa

    media Le ministre et président du bureau gouvernemental Mai Tien Dung lors de la conférence de presse donnée à Hanoi ce 30 juin 2016. REUTERS/Kham

    L’immense catastrophe écologique qui a causé au Vietnam la mort de millions de poissons en avril dernier revient sur le devant de la scène. Le gouvernement de Ho Chi Minh-ville a annoncé ce jeudi lors d’une conférence de presse attendue par tout le pays que l’aciériste taïwanais Formosa - et surtout son gigantesque complexe sidérurgique dans le centre du pays - était responsable de cette immense pollution, et qu’il allait verser près de 500 millions d’euros de dédommagements.

    « Nous souhaitons nous excuser pour avoir causé cet incident environnemental, pour avoir de façon négative influencé la vie, la production et le travail des gens du secteur de la pêche », a annoncé un représentant de Formosa Vietnam dans une vidéo diffusée pendant la conférence de presse du gouvernement vietnamien.

    En avril, des tonnes de poissons morts s’étaient échouées sur les plages du centre du pays, poussant les autorités à interdire la consommation des produits de la mer et portant un coup sévère à l’industrie de la pêche. Un secteur très important pour le Vietnam - il lui a encore rapporté près de 6 milliards d’euros l’an dernier.

    Et mercredi, le gouvernement annonçait que si la croissance de l’économie vietnamienne avait ralenti au premier semestre, c’est en partie à cause de cette immense pollution.

    La catastrophe avait, fait très rare dans le pays communiste, provoqué des manifestations, pendant lesquelles des dizaines de personnes avaient été arrêtées. Certains vietnamiens avaient en effet l’impression que leur gouvernement refusait de reconnaître la responsabilité de l’entreprise taïwanaise, d’autant qu’un chargé de communication du gouvernement avait affirmé que les Vietnamiens allaient devoir choisir : protéger la vie marine ou encourager les investissements étrangers.

    L’aciériste Formosa est un habitué des scandales environnementaux, au Texas ou encore à Taipei, où il a déjà dû payer des millions de dollars d’amende.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.