GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Septembre
Samedi 15 Septembre
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Après l'attentat de Dacca, l'Inde renforce la sécurité à sa frontière

    media Des policiers devant le Holey Artisan Bakery à Dacca, après la prise d'otages sanglante, le 3 juillet 2016. REUTERS/Adnan Abidi

    Le nord-est de l'Inde est en état d'alerte après l'attentat qui a frappé Dacca dans la nuit de vendredi à samedi. Cinq Etats limitrophes du Bangladesh ont renforcé la sécurité à la frontière ce lundi 4 juillet, craignant une infiltration de terroristes. Cette frontière, la quatrième plus longue du monde entre deux pays, est réputée poreuse et a souvent été franchie d'un côté comme de l'autre par des groupes armés.

    Avec notre correspondant à New Delhi,  Antoine Guinard

    La police a été sommée de rester vigilante dans tous les commissariats et procède à des vérifications de véhicules dans les régions du Mizoram, du Meghalaya, de l'Assam, du Tripura et du Bengale occidental, les cinq Etats indiens qui entourent le Bangladesh. Dans l'Etat de l'Assam, où plusieurs cellules terroristes du groupe islamiste bangladais Jammat-ul-Mujahideen ont été démantelées il y a deux ans, les policiers et les agences de renseignement étaient sur le pied de guerre.

    Une prise d'otages contre un café fréquenté par des expatriés dans un quartier chic de Dacca a fait 28 morts, dans la nuit de vendredi à samedi, dont de nombreux étrangers. Revendiqué par le groupe Etat islamique, cet attentat marque une intensification de la violence dans le pays, où l'organisation terroriste semblerait désormais bien implantée.

    Les Etats indiens qui bordent le Bangladesh, pays à majorité musulmane encastré dans le nord-est de l'Inde, entretiennent depuis longtemps des craintes non seulement d'infiltrations de terroristes, mais aussi d'immigrés bangladais sur leur territoire. Plusieurs groupes armés indépendantistes, notamment dans l'Assam, se sont longtemps servis à leur tour du Bangladesh comme base arrière.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.