GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Philippines: Duterte refuse d’attribuer un poste à sa vice-présidente

    media La vice-présidente Leni Robredo (g) aux côtés du président Duterte au camp militaire d'Aquinaldo à Quezon City, le 1er juillet 2016. REUTERS/Erik De Castro

    Aux Philippines, c’est une situation inédite depuis la chute de la dictature : Rodrigo Duterte, le président tout juste investi, refuse d'accorder un poste à Leni Robredo, sa vice-présidente. Tout oppose Rodrigo Duterte et Leni Robredo, deux personnalités que les Philippines ont pourtant élues en même temps.

    Avec notre correspondante à Manille,  Marianne Dardard

    Une femme, fervente catholique et ancienne avocate des droits de l'homme, repartit dans l'inconfort d'un bus de nuit après son investiture, voilà comment est présentée Leni Robredo.

    Leni Robredo est censée faire équipe avec le sulfureux Rodrigo Duterte. Lui est accusé d'être macho, anticlérical, voire dangereux pour la démocratie.

    Jusqu'ici députée, Leni Robredo, 52 ans, s'est lancée en politique après le décès de son mari, alors ministre de l'Intérieur dans un crash aérien en 2012. Ce drame avait beaucoup ému l'opinion publique.

    Avant d'être élue, Leni Robredo avait promis de ne faire aucun compromis sur les droits de l'homme face à Rodrigo Duterte. Aujourd'hui, la vice-présidente assure son soutien entier au nouveau président. Pourtant leur premier tête à tête a eu lieu seulement ce lundi.

    Leni Robredo est apparue souriante. Plus tôt, lors de sa première conférence de presse, elle a assuré qu'elle continuera à agir pour la cause des pauvres. Mais cette absence de ministère signifie aussi que la vice-présidente devra mener son action sans budget.

    → A (RE) LIRE : Philippines: Rodrigo Duterte va-t-il mettre en danger l'Etat de droit?

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.