GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Washington demande à ses citoyens de ne plus se rendre en Bolivie
    • Bolivie: le bilan des violences post-électorales revu à sept morts (parquet général)
    Asie-Pacifique

    Pour jouer à Pokémon Go, les Sud-Coréens doivent mettre le cap vers le Nord

    media Pokémon Go repose sur la réalité augmentée, technologie qui enrichit d'éléments virtuels le monde réel grâce à l'appareil photo des smartphones. (Photo d'illustration, Espagne, 18 juillet 2016) Spanish Interior Ministry via Reuters

    Les joueurs sud-coréens de Pokémon affluent en masse à Sokcho, une tranquille petite ville portuaire située tout près de la frontière ultra-militarisée avec la Corée du Nord. Car si le jeu Nintendo pour smartphone n’est encore ni distribué ni même autorisé en Corée du Sud, les joueurs profitent d’un bug très bizarre : Pokémon fonctionne dans cette petite ville, qui profite de cette manne inattendue pour attirer les chasseurs de Pokémon de tout le pays.

    Pokémon Go est un jeu vidéo en « réalité augmentée », ce qui signifie qu'il utilise la caméra de votre smartphone et affiche sur votre écran, superposés au décor qui vous entoure, de petits monstres colorés qu’il faut attraper. Il se joue donc à l’extérieur. Pokémon Go rencontre un succès phénoménal à travers toute la planète, où il est progressivement distribué, pays après pays.

    Le jeu n’est pas sorti en Corée du Sud car l’application fonctionne grâce aux cartes Google et celles-ci sont sévèrement limitées par le gouvernement pour des raisons de sécurité : les deux Corées sont toujours techniquement en guerre, et Séoul exige – entre autres - que Google floute certaines zones militaires sensibles.

    Pokémon Go ne fonctionne donc pas en Corée sauf à Sokcho ! Cette paisible bourgade située tout près de la Corée du Nord a été incluse, par erreur, dans une zone autorisée. Et c'est une véritable aubaine pour la ville, qui voit affluer des milliers de chasseurs de Pokémon !

    Les réservations d’hôtel ont été multipliées par quatre, les agences de voyages offrent des packages Pokémon, et les restaurants de la ville ont déployé des banderoles assurant aux joueurs qu’ils peuvent recharger leurs batteries dans leur établissement.

    Le maire en profite pour développer le tourisme Pokémon : il pose dans la presse à côté d’une photo de Pikachu – l’un des personnages du jeu. Il a diffusé une vidéo Facebook où il attrape un Pokemon. Il a aussi promis d’augmenter les points wifi gratuits et les bornes de recharge de batterie dans sa ville, sans oublier, bien sûr, de conseiller aux joueurs de goûter le calamar farci, la spécialité culinaire de Sokcho. Enfin, la police locale a augmenté les patrouilles, pour prévenir les accidents de joueurs qui marchent le nez dans leur smartphone tout autour de la ville !

    Cet engouement suffira-t-il pour autoriser le jeu en Corée ?

    Selon l’agence de presse Yonhap, plus d’un million de Coréens auraient déjà réussi, par des moyens détournés, à télécharger un jeu qui n’est pourtant pas encore distribué dans le pays ! Mais il n’est pas sûr que ce lobby des joueurs de Pokémon aura une influence sur la décision du gouvernement, qui doit annoncer le mois prochain s’il autorisera ou pas Google à se servir des cartes sud-coréennes.

    Conscient de l’importance de l’enjeu, le ministère du territoire s’est en tout cas déjà fendu d’un rarissime communiqué d’explications concernant les Pokémons. En attendant la décision, la ville de Sokcho continue de faire des affaires.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.