GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Cambodge: une foule immense réunie pour les funérailles de Kem Ley

    media Des dizaines de milliers de personnes assistent au cortège funèbre de Kem Ley, à Phnom Penh le 24 juillet 2016. REUTERS/Samrang Pring

    Au Cambodge, une foule immense a assisté ce dimanche 24 juillet aux funérailles de l’analyste politique Kem Ley, assassiné en plein centre-ville de Phnom Penh il y a deux semaines. Ce dernier était connu pour ses commentaires sur les maux de la société cambodgienne et ses critiques, en particulier contre le gouvernement. Les cérémonies se termineront lundi, dans son village natal à 70 km au sud de la capitale.

    Avec notre correspondante à Phnom Penh,  Anne-Laure Porée

    Vêtus des couleurs du deuil, le blanc et le noir, les Cambodgiens ont rejoint en masse le cortège funèbre de Kem Ley pour rendre un dernier hommage à celui qu’ils considèrent comme un héros de la nation, tombé pour la démocratie. Une radio locale, qui a suivi le cortège parti de Phnom Penh le matin 24 juillet jusqu’au village natal du défunt, parle de deux millions de personnes.

    Très émus, brandissant des photos de l’analyste politique assassiné il y a deux semaines, ils sont venus de toutes les provinces du pays pour accompagner son corps jusqu’à sa dernière demeure. Dans cette procession, toutes les classes sociales et tous les âges étaient représentés. En dépit d’une interdiction de marcher émise par la municipalité, les Cambodgiens ont suivi le cercueil à pied.

    Le meurtre de Kem Ley est politique

    De mémoire de Phnompenhois, on n’avait pas vu autant de monde dans les rues, de façon aussi spontanée, depuis la mort du roi Norodom Sihanouk. Pour beaucoup de Cambodgiens, le meurtre de Kem Ley est politique. Certains glissent que les urnes en attesteront aux prochaines élections. Et pour le parti au pouvoir a contrario, c’est un coup de semonce.

    La mobilisation et l’émotion suscitées par l’assassinat de Kem Ley prouvent en effet que les ingrédients qui avaient ébranlé le régime lors des élections de 2013 sont toujours là. Dans la foule ce dimanche, ils étaient nombreux à dire qu’ils n’avaient pas peur, qu’ils relayeront les idées de Kem Ley. D’ailleurs, partout circule cette citation de lui : « Essuyez vos larmes et poursuivez votre chemin. »

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.