GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Un projet d'attentat contre Singapour déjoué en Indonésie

    media L'attaque qui a fait 8 morts dans le centre de Jakarta, en Indonésie, en janvier 2016 est attribué à Bahrun Naim, proche du groupe Etat islamique. REUTERS/Darren Whiteside

    Six militants islamistes indonésiens ont été interpellés ce vendredi 5 août sur l’île de Batam, à la frontière avec la Malaisie. Selon la police locale, le groupuscule prévoyait de commettre un attentat contre Singapour.

    Il aura fallu près de 3h30 aux unités d’élite indonésiennes et à la police des îles Riau, à la frontière avec la Malaisie, avant de parvenir à maitriser six terroristes présumés âgés de 19 à 46 ans. Le groupe avait pour projet de tirer une roquette sur le complexe hôtelier de Marina Bay à Singapour depuis l’île indonésienne de Batam.

    Le chef présumé du commando, un certain Gigih Rahmad Dewa, est soupçonné d’être en lien avec Bahrun Naim, un Indonésien combattant dans les rangs du groupe Etat islamique et suspecté d’avoir organisé l’attentat qui a fait 8 morts en janvier dernier dans le centre de Jakarta.

    Molenbeek asiatique

    Outre les réseaux locaux liés au groupe terroriste Jemaah Islamiyah, les autorités indonésiennes, en guerre contre le terrorisme depuis les attentats de Bali en 2002, surveillent de près les groupes proches des Frères musulmans indonésiens et les militants radicaux de la communauté ouïghoure notamment.

    Ce n’est pas la première fois qu’un projet d’attaque contre Singapour est déjoué. Le mois dernier, quatre Bangladais liés à l'organisation EI ont ainsi été condamnés à des peines de deux à cinq ans de prison pour avoir collecté des fonds en vue de préparer un attentat contre la cité-Etat.  « C’est une nouvelle preuve du sérieux de la menace à laquelle nous sommes confrontés », a fait savoir le ministre singapourien de la Défense Teo Chee Hean sur Twitter.

    « Il y a plusieurs Molenbeek autour de nous, a déclaré sur Facebook le ministre singapourien de l’Intérieur, Kasiviswanathan Shanmugam, en faisant référence à la commune de Bruxelles d’où avaient été planifiés les attentats de novembre 2015 à Paris.Les attaques peuvent être lancées sur Singapour depuis l’extérieur ou en tentant de passer nos points de contrôle, sans compter la menace des loups solitaires ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.