GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Egypte: des dizaines de défenseurs des droits humains sont détenus dans des lieux inconnus (Human Rights Watch)
    • Israël: Netanyahu estime que des élections anticipées seraient une «erreur»
    • Mouvement des «gilets jaunes» en France: plus de 400 personnes blessées, dont 14 gravement selon Castaner (RTL)
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: offensive des talibans dans le Helmand

    media L'armée afghane arrive dans un district du Helmand pour contrer l'offensive talibane, ce jeudi 10 août 2016. REUTERS/ Abdul Malik

    En Afghanistan, les talibans ont déclenché une vaste offensive dans le sud du pays et menacent désormais la capitale du Helmand, province réputée pour sa production de pavot. Cette progression des insurgés islamistes fait craindre que la ville ne tombe entre les mains des talibans, comme cela avait été le cas à Kunduz, en octobre 2015. Aujourd’hui, la population se retrouve bloquée entre les lignes de front alors que les forces de sécurité afghanes semblent de plus en plus affaiblies, malgré le soutien aérien de l’armée américaine.

    Avec notre correspondant à KaboulMélanie Kominek

    Dans la capitale du Helmand, un homme désespéré s'adresse aux journalistes : « nous sommes témoins de ces combats depuis si longtemps que nous n’avons même plus envie de vivre. Nous préférons encore être tués par les talibans. »

    Cet homme fait partie des 200 000 personnes résidant à Lashkar Gah, une ville aujourd'hui encerclée par les insurgés. Fief historique de la rébellion talibane, les combats n'ont jamais cessé dans la région depuis 2001. Les talibans y contrôlent notamment les champs de pavot et alimentent plus des trois quarts du marché mondial d’opium.

    Selon l’armée, les talibans ont lancé une forte offensive dans la région il y a 10 jours et les combats sont en cours dans plusieurs districts. L’armée afghane, encore mal préparée et sous-entraînée, bénéficie du soutien aérien de l’armée américaine, mais l’inquiétude est particulièrement vive. Les combats s’intensifient, les bombardements se rapprochent de la capitale et la population n'arrive plus à rejoindre le seul hôpital de la région.

    Le pouvoir des talibans aurait été sous-estimé, selon l’ancien gouverneur du Helmand alors que pour le porte-parole de l’armée américaine, les talibans n'ont jamais été capables de prendre une capitale provinciale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.