GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chine et les îles Salomon établissent des relations diplomatiques
    • Plusieurs centaines de personnes se revendiquant des «gilets jaunes» sont rassemblées à Paris ce samedi matin
    • Mondial 2019 de rugby au Japon: la France bat l'Argentine 23-21 dans un match capital pour la qualification
    • Chantier de Notre-Dame: «pas de pression» sur le calendrier des travaux (Franck Riester au «Parisien»)
    • Les Gardiens de la révolution préviennent que tout pays qui attaque l'Iran sera «le champ de bataille» (Hossein Salami)
    Asie-Pacifique

    Inde: réunion entre Modi et l'opposition concernant la situation au Cachemire

    media Les forces de police indiennes sur le qui-vive lors d'une grève du mouvement séparatiste du Cachemire à Srinagar, le 17 juin dernier. REUTERS/Danish Ismail

    En Inde, le Premier ministre indien Narendra Modi a tenu une réunion avec les partis d'opposition vendredi, afin de trouver des solutions à la situation délétère au Cachemire indien. Cette région à majorité musulmane, disputée par le Pakistan et en proie au séparatisme, connait depuis plus d'un mois sa pire vague de violence depuis six ans.

    Avec notre correspondant à New DelhiAntoine Guinard

    Pour Narendra Modi, aucun compromis ne peut être envisagé sur la sécurité nationale. Fidèle à sa posture nationaliste, le Premier ministre indien a réitéré lors d'une réunion qui a duré plus de quatre heures que la partie pakistanaise du Cachemire appartenait à l'Inde.

    C'est toutefois dans un esprit d'ouverture que M. Modi a organisé cette réunion, et les partis d'opposition ont salué l'initiative. Ces derniers ont fait plusieurs propositions pour désamorcer la situation.

    En premier lieu, l'interdiction de l'utilisation des fusils à plombs par les forces de sécurité, qui ont aveuglé une centaine de manifestants ces dernières semaines au Cachemire.

    La levée dans certaines zones de l'Etat, de la loi martiale, qui donne les pleins pouvoirs à l'armée a également été évoquée par plusieurs partis.

    Enfin, l'entame du dialogue avec toutes les parties concernées, y compris les leaders séparatistes de la région, ce qui n'est pas le cas à présent, a été lancée.

    De violentes manifestations ont secoué le Cachemire indien, dans les semaines qui ont suivi la mort d'un jeune militant séparatiste, tué par l'armée le 8 juillet. La répression par les forces de sécurité a fait 50 morts et plus de 5000 blessés en un peu plus d'un mois.

    Pour l'heure, la vie est toujours paralysée dans la région: le couvre-feu est toujours en vigueur et les télécommunications restent coupées dans de nombreuses localités.

    A (RE)LIRE → Situation sous haute tension au Cachemire indien après une série de violences

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.