GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Conflits ethniques en Birmanie: Aung San Suu Kyi demande l'aide de la Chine

    media Aung San Suu Kyi a été reçue par le président chinois Xi Jinping, à Pékin, le 19 août 2016. REUTERS/Rolex Dela Pena/Pool

    La ministre birmane des Affaires étrangères, Aung San Suu Kyi, a rencontré le président chinois, Xi Jinping, vendredi, dans la capitale chinoise, où elle effectue une visite officielle cette semaine. Aung San Suu Kyi a demandé une aide pour la résolution des conflits ethniques en Birmanie, où une vingtaine de groupes rebelles combattent l’armée gouvernementale. La lauréate du prix Nobel de la paix estime que Pékin a un rôle important à jouer dans ce dossier.

    Avec notre correspondant à Rangoon,  Rémy Favre

    Elle est en mission préparatoire. Aung San Suu Kyi a besoin de soutien. Beaucoup de groupes ethniques rebelles de Birmanie combattent l’armée aux frontières du pays, en particulier au nord, le long de la frontière chinoise. Certains chefs rebelles se réfugient d’ailleurs parfois en territoire chinois. Depuis le début du mois, des affrontements entre insurgés kachins et soldats gouvernementaux ont obligé près de 1500 personnes à fuir leurs villages, non loin de la Chine. Aung San Suu Kyi sait donc que la solution aux conflits dans son pays passe en partie par Pékin.

    L’aide qu’elle est venue chercher chez son puissant voisin cette semaine est d’autant plus importante qu’Aung San Suu Kyi relance ce mois-ci le processus de paix. Elle a convoqué une grande conférence sur la paix, dans dix jours. Conférence qui doit rassembler tous les groupes rebelles de Birmanie, l’armée ainsi que son gouvernement.

    De son côté, le président chinois a promis de jouer un rôle constructif dans ce processus. L’ambassadeur de Chine en Birmanie s’était déjà engagé à soutenir financièrement et matériellement les efforts de paix en Birmanie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.