GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Décembre
Jeudi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    G20: entre Vladimir Poutine et Xi Jinping, la diplomatie des petits gestes

    media Le président chinois Xi Jinping (à dr.) salue son homologue russe Vladimir Poutine, le 4 septembre à Hangzhou. REUTERS/Damir Sagolj

    Deuxième et dernier jour du G20 à Hangzhou en Chine ce 5 septembre : les dirigeants se réunissent à nouveau dans le but de donner un nouvel élan à l’économie mondiale en berne. Thème du jour : « la gouvernance économique et financière ». Mais l’essentiel se joue en coulisses, et souvent ce sont les petits gestes qui en disent long sur la proximité entre tel et tel dirigeant. Vladimir Poutine et Xi Jinping en sont la meilleure preuve avec le président russe qui est venu avec une boîte de glace russe dans son bagage... la glace dont raffole son ami chinois !

    Avec notre envoyée spéciale à Hangzhou, Heike Schmidt

    On ne connait pas le parfum de la glace russe que Vladimir Poutine a offert à son hôte, en tout cas, la gourmandise et le président ont été reçu chaleureusement par Xi Jinping qui a d’ailleurs confié que la crème fraîche était bien meilleure en Russie. Tapes sur l’épaule, bavardages et sourires complices, le président chinois accorde une place privilégiée à son ami russe Vladimir Poutine qui se retrouve ici au premier rang sur la photo de groupe, après avoir été snobé l’année dernière au G20 en Turquie, à cause du conflit en Ukraine.

    Manoeuvres militaires en mer de Chine

    Face aux tensions avec leurs partenaires occidentaux, la Russie et la Chine se serrent les coudes. Tous les deux ont dit vouloir « approfondir leur coopération ». Notamment en mer de Chine méridionale, avec des manœuvres militaires prévues pour septembre au grand dam de Washington qui accuse Pékin d’entraver la liberté de navigation dans cette zone stratégique.

    Syrie: la Chine s'engage davantage

    En Syrie, la Chine semble prête à s’engager d’avantage aux côtés des Russes, pour appuyer le régime de Bachar al-Assad. Et d’une seule voix, Moscou et Pékin condamnent le déploiement d’un bouclier anti-missile en Corée du Sud. Les deux se sentent menacés par ces radars américains capables de surveiller leurs activités militaires. A Hangzhou, Xi Jinping a d’ailleurs assuré : la Chine et la Russie se soutiendront résolument pour préserver leur souveraineté et leur sécurité nationale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.