GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inde: Narendra Modi appelle au calme après les manifestations à Bangalore

    media A Bangalore, un policier inspecte, mardi 13 septembre, une voiture brûlée pendant les violentes manifestations. REUTERS/Abhishek N. Chinnappa

    En Inde, le Premier ministre Narendra Modi a appelé au calme après les violentes manifestations qui ont agité la ville de Bangalore ces derniers jours et qui ont fait deux morts. C'est une décision de la Cour suprême sur le partage des eaux fluviales qui a déclenché la crise.

    Bangalore, capitale du Karnataka, est sous couvre-feu pour trois jours, des milliers de policiers quadrillent à présent la ville, plus de 300 personnes ont été arrêtées. Au cours des récentes manifestations, un manifestant a été tué par des tirs des forces de l'ordre, un autre est mort suite à ses blessures.

    Narendra Modi a appelé mardi 13 septembre les habitants du Karnataka à la retenue face à ces violences « désolantes ». Seul le droit doit prévaloir, a-t-il rappelé aux habitants de la Silicon Valley indienne.

    Vendredi, des organisations avaient lancé un appel à la grève générale à Bangalore pour protester contre un arrêt de la Cour suprême indienne. La Cour estime que l'Etat du Karnataka doit laisser passer une partie des eaux fluviales qu'il retient vers son voisin, l'Etat du Tamil Nadu.

    Dans le sud de l'Inde, où se trouvent ces deux Etats, le manque d'eau est chronique. La rivalité entre les voisins dure depuis plus d'un siècle. En 1991, une décision de justice similaire avait déjà provoqué des violences à Bangalore. Elles avaient fait 18 morts.

    A (re) lire → Problème d'accès à l'eau en Inde: Bangalore paralysée par une grève générale

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.