GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
Mardi 21 Janvier
Aujourd'hui
Jeudi 23 Janvier
Vendredi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Automobile: rappel massif de 5,3 millions de voitures Toyota et Honda aux Etats-Unis
    • Le nouveau virus pourrait muter et se propager plus facilement, selon les autorités chinoises
    • Virus: la Chine annonce 9 morts au total et plus de 400 cas (officiel)
    Asie-Pacifique

    Cachemire: échange de tirs entre l’Inde et le Pakistan

    media Un soldat indien monte la garde à Srinagar, dans le Cachemire, ce mardi 20 septembre 2016. REUTERS/Danish Ismail

    La situation reste extrêmement tendue à la frontière entre l'Inde et le Pakistan. Deux jours après l'attaque d'une base militaire indienne menée à première vue par des militants pakistanais, un autre groupe, encore plus nombreux, a essayé de pénétrer en Inde ce mardi 20 septembre. L'armée indienne a abattu dix assaillants et en pourchasse cinq autres.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

    Plusieurs coups de feu ont été tirés ce mardi en début d'après-midi depuis le côté pakistanais de la frontière du Cachemire vers les positions indiennes. Selon les militaires indiens, l'armée régulière pakistanaise a fait feu. Quelque temps après, profitant de cette alerte, un groupe de quinze militants a essayé de traverser cette frontière, mais les forces indiennes en ont abattu dix et sont parties à la chasse des autres.

    Ce nouvel affrontement survient à quelques kilomètres à peine de la base militaire d'Uri, dans cette région du Cachemire indien, attaquée il y a deux jours par des membres supposés d'un groupe terroriste pakistanais.

    Ces derniers ont tué 18 militaires avant d'être abattus samedi dernier. Islamabad continue à nier toute responsabilité dans ces attaques, mais New Delhi hausse le ton. Le Premier ministre hésite à répliquer par les armes, car les deux pays possèdent la bombe nucléaire, mais il prépare déjà une large offensive d'isolement diplomatique du Pakistan. Elle devrait commencer ces jours-ci lors de l'Assemblée générale de l'ONU.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.