GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    L'Inde achète 36 Rafale et renforce sa flotte aérienne face au Pakistan

    media Décollage d'un Rafale depuis la base de Solenzara en Corse, le 16 mars 2016. REUTERS/Charles Platiau

    Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, se rend à New Delhi, où il signera vendredi 23 septembre le plus important contrat de vente d'avions Rafale. L'Inde vient de confirmer l'achat de 36 appareils, qui seront fabriqués en France pour être livrés à partir de 2019, pour un prix estimé à 7,8 milliards d'euros. L'armée indienne attend depuis des années un tel renforcement de sa flotte aérienne, qui est vieillissante et trop réduite pour faire face aux menaces régionales et particulièrement aux récentes offensives de militants pakistanais au Cachemire.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

    Le moment de l'annonce de cet achat est significatif : dans les 4 derniers jours, une vingtaine de militants pakistanais ont traversé la frontière du Cachemire et un groupe a réussi à pénétrer dans une base militaire indienne, tuant 18 soldats. New Delhi cherche à répondre à ces agressions, et même si l'offensive militaire est périlleuse entre deux pays qui détiennent l'arme nucléaire, l'armée a évoqué la possibilité d'utiliser des avions de chasse pour bombarder des camps de groupes terroristes pakistanais.

    Le Rafale pourrait alors s'avérer utile, explique Rumel Dahiya, directeur adjoint de l'Institut d'études et d'analyses militaires de New Delhi : « Le Rafale serait un chasseur capable d'assurer une domination dans les airs. Et aurait les armes pour protéger l'armée contre les autres menaces aériennes de longue distance. Il garderait ainsi le ciel dégagé pour pouvoir s'engager sur le terrain ennemi. C'est le rôle d'un tel chasseur 'multi rôle' ».

    Le Pakistan a justement dénoncé mercredi 21 septembre à l'ONU la course à l'armement « sans précédent » de son voisin. L'Inde est en effet le plus grand importateur d'armes au monde sur les 10 dernières années, non seulement à cause de ses besoins stratégiques mais aussi car le pays produit peu sur place. Cela devrait changer à terme ; New Delhi impose maintenant à ses fournisseurs d'investir la moitié de la valeur du contrat dans l'industrie locale, pour être capable à terme de fabriquer ses propres armes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.