GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Record battu pour un tableau de Nicolas de Staël, adjugé 20 millions d'euros à Paris (Christie's)
    • La Turquie va mettre fin à son offensive en Syrie après un retrait des forces kurdes, annonce Mike Pence
    • L'invitation de Trump à Erdogan suspendue aux discussions en cours à Ankara (Maison Blanche)
    • Cuba: décès de la danseuse et chorégraphe cubaine Alicia Alonso à 98 ans (ballet)
    • Le prochain G7 aura lieu dans un club de golf de Donald Trump en Floride (Maison Blanche)
    • Union européenne : les 27 ont adopté l'accord de Brexit trouvé avec le Royaume-Uni
    Asie-Pacifique

    Un militaire nord-coréen traverse la frontière à pied pour passer au Sud

    media Poste de surveillance de la frontière entre la Corée du Sud et la Corée du Nord. Kèoprasith Souvannavong / RFI

    Un militaire nord-coréen semble avoir fait défection ce jeudi 29 septembre en franchissant à pied le 38e parallèle qui délimite la frontière entre les deux Corées. Longue de 248 kilomètres et large de 4 kilomètres, il s’agit pourtant de l’une des zones les plus fortifiées de la planète.

    Un million de mines, autant, sinon plus, de soldats lourdement armés de chaque côté, des barbelés et des clôtures parfois électrifiées, la frontière entre les deux Corées n’est vraiment pas ce qu’on appelle une promenade de santé. L’exploit que vient de réaliser ce militaire nord-coréen en la traversant n’a été accompagné d’aucun échange de tirs, souligne Yonhap (en anglais).

    Renforcement de la surveillance

    L’homme a été repéré effectuant des allées-venues dans la nuit, au centre-est de cette bande de 4 kilomètres de large qui sépare les deux Corées. Interpellé dans la matinée de jeudi alors qu’il entrait sur le territoire sud-coréen, il est actuellement interrogé par les services de renseignements, de manière à connaître ses motivations, poursuit l’agence de presse sud-coréenne.

    L’exploit est rare, mais il s’est déjà produit. En octobre 2012, un militaire nord-coréen a grimpé les barbelés avant de frapper à la porte d’une caserne de la 22e division d’infanterie au sud. En juin 2015, un autre soldat nord-coréen faisait défection, lui aussi en franchissant la ligne de démarcation à pied. Depuis, la Corée du Nord a semble-t-il renforcé sa surveillance dans ce no man’s land devenu, malgré la présence de mines, un refuge pour les espèces menacées.

    Village de la trêve miné

    Le régime nord-coréen semble craindre de nouveaux passages. Cet été, au mois d’août, le commandement des Nations unies au sud de la frontière a accusé Pyongyang d’avoir placé de nouvelles mines antipersonnel du côté de Panmunjom (en anglais), le village de la trêve entre les deux Corées. Cela n’était pas arrivé depuis l’armistice, précisent les observateurs du site NK News.org (en anglais).

    Ces défections côté Nord ne sont connues que quand elles réussissent. Côté Sud en revanche, on sait que l’armée sud-coréenne a abattu en septembre 2013 un Sud-Coréen qui tentait de passer au Nord, via la rivière Imjin qui traverse la zone démilitarisée.

    Depuis la fin de la guerre de Corée en 1953, près de 30 000 Nord-Coréens sont passés au Sud. La grande majorité l’a fait en traversant les fleuves Tumen et Yalou qui marquent la frontière entre la Corée du Nord et la Chine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.