GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Iran: accusée d'avoir tué son mari violent, une femme au pied de la potence

    media La prison de Qasr, célèbre pour ses prisonniers politiques, à Téhéran. AFP PHOTO/ATTA KENARE

    Zeinab Sekaanvand est une jeune Iranienne de 22 ans. Elle a été condamné à la peine de mort pour avoir tué son mari qui l'a battait. Au moment des faits, elle avait 18 ans, donc mineure selon la loi iranienne. Elle risque la pendaison ce jeudi 13 octobre, alors que l'Iran a signé des conventions internationales qui interdisent de condamner des mineurs au moment des faits. Anne Denis, responsable de la Commission abolition de la peine de mort d'Amnesty France, a décidé de lancer l'alerte.

    On a affaire à un procès totalement inéquitable. Cette jeune femme a eu un droit de voir un avocat lors de la dernière audience de ce procès. Elle a été vingt jours en détention provisoire après son arrestation dans un commissariat de police où elle a été visiblement frappée sur tout le corps. Après le jugement, on ne lui a pas dit qu'elle pouvait faire appel...
    Anne Denis, Amnesty France 12/10/2016 Écouter

    Peine de mort : Amnesty dénonce une «frénésie» d'exécutions en 2015

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.