GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    La Thaïlande, en deuil de son roi, manque de vêtements noirs

    media Le blanc et le noir sont les couleurs du deuil pour les bouddhistes mais le noir semble être particulièrement prisé en Thaïlande d'où la pénurie qui menace. REUTERS/Jorge Silva

    En Thaïlande, le prince Vajiralongkorn a indiqué qu’il souhaitait un délai d’un an avant que soit organisée sa cérémonie de couronnement, après le décès jeudi de son père, le roi Bhumibol Adulyadej. Durant ce temps, c’est le président du Conseil privé du roi, Prem Tinsulanonda, qui va assurer la régence de la couronne. Mais pour les Thaïlandais, la plus grande préoccupation est de se procurer suffisamment d’habits noirs pour durer toute l’année de deuil.

    avec notre correspondant à Bangkok,Arnaud Dubus

    Sur les marchés de Bangkok et de province, c’est la ruée sur les habits noirs pour pouvoir tenir durant les douze mois du deuil officiel. Le noir et le blanc sont les deux couleurs du deuil dans le pays bouddhiste qu’est la Thaïlande, mais, de manière inexpliquée, ce sont surtout les vêtements noirs qui sont recherchés.

    Certains commerçants en ont profité pour doubler, voire tripler le prix des habits noirs. Cela a amené le gouvernement à menacer d’une peine de sept ans de prison tous les vendeurs qui profiteraient de la situation.

    Le régime militaire a ordonné à tous les fonctionnaires de porter des habits de deuil durant un an. Mais de nombreuses entreprises ont également imposé cette mesure à leurs employés, provoquant une soudaine pénurie d’habits noirs.

    Des signes de tensions sont aussi apparus sur ces questions d’habillement. Des royalistes fanatiques ont pris à partie des passants qui n’étaient pas vêtus en noir ou en blanc. Lors d’un incident, un motocycliste qui portait un blouson vert a été admonesté par un conducteur. Le motocycliste n’a pu partir qu’après avoir montré qu’il avait un tee-shirt noir sous son blouson.

    → à (re)lire : Le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej est mort

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.