GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inde/Pakistan: crainte d'un regain de violence après la mort d'un soldat indien

    media Un soldat indien dans un bunker à proximité de la frontière pakistanaise, au Cachemire, le 30 septembre 2016. REUTERS/Mukesh Gupta

    C'est une étape supplémentaire dans l'escalade de la violence entre l'Inde et le Pakistan. Ce vendredi 28 octobre au soir, un soldat indien a été tué et mutilé par des assaillants venant apparemment du Pakistan et l'armée indienne a promis de se venger.

    Avec notre correspondant à New Delhi,  Sébastien Farcis

    Selon l'armée indienne, un assaillant aurait réussi à traverser la frontière sous couvert de tirs de l'armée pakistanaise, pour venir tuer, et mutiler un soldat. « Nous offrirons une réponse appropriée », a déclaré un porte-parole de l'armée.

    Selon New Delhi, il y a eu 57 violations du cessez-le-feu par le Pakistan depuis l'opération commando menée par les militaires indiens sur le sol pakistanais il y a un mois. Les tirs et bombardements quasiquotidiens ont couté la vie à trois soldats et deux civils indiens.

    Montée des tensions

    Le climat est extrêmement tendu depuis quelques mois le long de la frontière indo-pakistanaise. Des tirs éclatent quasiment quotidiennement depuis un mois, tuant de nombreux militaires et civils des deux côtés. Cela fait craindre une escalade militaire entre ces deux puissances nucléaires qui se sont menées trois guerres en 69 ans.

    Les deux frères ennemis sont lancés dans une guerre froide de plus en plus périlleuse : un diplomate pakistanais basé en Inde a été expulsé jeudi 27 octobre après avoir été accusé d'espionnage et la marine indienne va amasser une quarantaine de navires de guerre près des eaux pakistanaises la semaine prochaine pour mener des exercices militaires, afin d'être prête si un nouveau conflit se déclenche.

    A (re)lire → Inde-Pakistan: la tension ne redescend pas

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.