GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Pour Shinzo Abe, l'alliance entre les Etats-Unis et le Japon est «inébranlable»

    media Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, ici le 26 octobre 2016, a félicité Donald Trump pour sa victoire. REUTERS/David Mareuil/Pool

    Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a félicité Donald Trump pour sa victoire et assuré que les relations entre Washington et Tokyo ne changeront pas. De son côté, le ministère japonais des Finances et la Banque du Japon laissent entendre qu'ils sont prêts à intervenir sur les marchés pour freiner la hausse du yen, redevenu une valeur refuge après l'élection du candidat républicain à la Maison Blanche.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a senti le besoin de qualifier l’alliance entre le Japon et les Etats-Unis d’« inébranlable », après la victoire de Donald Trump. Une déclaration qui laisse en fait entrevoir l’inquiétude de Shinzo Abe après l’élection du candidat républicain.

    Durant toute la campagne électorale, Trump a mentionné plusieurs fois le Japon pour dire qu’il bénéficie de la protection des Etats-Unis et du parapluie nucléaire américain, sans en payer le prix.

    Donald Trump semble pourtant ignorer que tous les frais de fonctionnement des bases américaines au Japon, les plus importantes en dehors des Etats-Unis, jusqu’à la dernière facture d’eau, de gaz et d’électricité sont prises en charge par le Japon.

    Hausse du yen

    Le Premier ministre japonais craint que le nouveau président élu ne remette en cause le traité de sécurité entre le Japon et les Etats-Unis voire même qu’il ne réduise la présence militaire américaine dans la région, pour le plus grand bénéfice de la Chine.

    La bourse de Tokyo a cédé plus de 5% de sa valeur aujourd’hui et le yen s’est apprécié de 2,6% par rapport au dollar. Les marchés en Asie craignent qu’avec Donald Trump à la Maison Blanche, l’Amérique ne cède au protectionnisme.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.