GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Pakistan: attentat contre un site religieux musulman au Baloutchistan

    media Evacuation de victimes de l'attentat revendiqué par le groupe Etat islamique pendant une cérémonie religieuse soufie au Baloutchistan, province méridionale du Pakistan, le 12 novembre 2016. ASIF HASSAN / AFP

    Au Pakistan, un attentat à la bombe dans un site religieux fréquenté par des centaines de personnes a fait au moins 52 morts et plus de 35 blessés, selon un dernier bilan toujours provisoire. L'attaque, revendiquée par le groupe Etat islamique, a eu lieu au Baloutchistan, frontalière de l'Iran et de l'Afghanistan, une province en proie à des violences interconfessionnelles, et à un nombre croissant d'attentats islamistes.

    La déflagration s'est produite au milieu de la foule, en pleine cérémonie, dans un sanctuaire soufi - une branche de l'islam considéré comme hérétique par certains groupes islamistes radicaux. Selon la presse pakistanaise, le sanctuaire est situé dans une zone difficile d'accès, ce qui rend très difficile la prise en charge des victimes. Autre sujet d'inquiétude : le manque de moyens de l'hôpital régional, insuffisamment équipé pour faire face à un tel afflux de blessés.

    L'attaque a été revendiquée par le groupe Etat islamique. Dans un communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq, l'organisation jihadiste a affirmé que cette « opération martyre » était l'oeuvre d'un de ses combattants.

    Au cours de l'année écoulée, le baloutchistan a vu se multiplier les attentats meurtriers, faisant plusieurs dizaines de victimes. Le mois dernier, trois kamikazes lourdement armées avaient semé la terreur dans une académie de police de la ville de Quetta, provoquant la mort de plus de 60 personnes.

    En août, c'est l'hôpital de la capitale provinciale qui avait été visé par un un kamikaze, un véritable carnage dont le bilan s'élève à plus de 70 morts. Le baloutchistan est en proie à des tensions séparatistes, et à des violences inter-confessionnelles. Mais ce sont les attentats islamistes qui ont ces dernières années, semé la terreur dans cette région, la plus pauvre du Pakistan malgré des ressources importantes en hydocarbures.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.