GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Aujourd'hui
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Ukraine: l'humoriste Volodymyr Zelenskiy élu président avec 73% des voix (sondage à la sortie des urnes)
    Dernières infos
    • Soudan: 7 millions d’euros saisis dans la résidence du président déchu Omar el-Béchir (chef Conseil militaire)
    • Football/Ligue1: le PSG officiellement champion de France après le match nul de Lille à Toulouse
    • Soudan: l’armée répondra dans la semaine à la demande d’un pouvoir civil exigé par la contestation (chef Conseil militaire)
    • Soudan: soutien financier de l’Arabie saoudite et des Emirats arabes unis
    Amériques

    Afghanistan: les forces américaines soupçonnées de crimes de guerre par la CPI

    media Patrouille de soldats américains de la controversée 82e division aéroportée, soupçonnée d'exactions en 2012, dans la province de Kandahar (sud de l'Afghanistan), le 10 avril 2012. Reuters/Baz Ratner

    La Cour pénale internationale pourrait lancer très prochainement une enquête sur de possibles crimes de guerre commis par les forces américaines en Afghanistan. La procureure générale de la CPI Fatou Bensouda a dévoilé lundi soir les résultats d'un long examen préliminaire faisant état d'actes de torture infligés à des dizaines de détenus par des militaires et des membres de la CIA en Afghanistan, mais aussi dans des prisons secrètes en Europe. L'enquête pourrait déboucher sur des poursuites et la délivrance de mandats d'arrêt.

    Ce serait une première dans l'histoire. Jamais aucun ressortissant américain n'a fait l'objet d'une enquête de la Cour pénale internationale, car les Etats-Unis n'ont pas ratifié le statut de Rome, le texte fondateur de la CPI. Washington avait déployé à l'époque tout un arsenal de mesures pour protéger ses ressortissants d'une éventuelle enquête ou accusation de la part de la CPI.

    L'initiative de la procureure est donc inédite, puisque sur la base de nombreux témoignages elle accable l'armée américaine et les services de renseignements d'être à l'origine d'actes de tortures et de traitements cruels à l'encontre d'au moins 61 détenus en Afghanistan, mais aussi dans des centres de détention secrets en Lituanie, Pologne et Roumanie entre 2003 et 2014. Toujours selon ce rapport, jusqu'en 2008, la CIA aurait infligé à plus d'une vingtaine de détenus ces mêmes types d'exaction, des méthodes assimilables à des crimes de guerre.

    Reste à savoir si les juges donneront à la procureure l'autorisation d'ouvrir une enquête, qui visera également les forces gouvernementales afghanes et les insurgés talibans. Mais au-delà de l'enquête qui s'annonce extrêmement complexe, de nombreux observateurs estiment qu'il est très peu probable que des militaires américains en missions extérieures fassent un jour l'objet de poursuites.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.