GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Shinzo Abe à Pearl Harbor: une visite saluée au Japon

    media Shinzo Abe, le Premier ministre japonais. REUTERS/Thomas Peter

    Le Premier ministre japonais Shinzo Abe deviendra, les 26 et 27 décembre prochains, le premier chef de gouvernement japonais à se rendre à Pearl Harbor, 75 ans après l'attaque-surprise japonaise sur la flotte américaine dans l'archipel de Hawaï. La presse japonaise salue d'ores et déjà ce déplacement pour rendre hommage aux victimes et elle remarque qu’il interviendra sept mois après la visite historique du président américain Barack Obama à Hiroshima.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    Shinzo Abe se rendra à Pearl Harbor pour dire : « Nous ne devons pas répéter les horreurs de la guerre. » Mais sa visite, comme celle de Barack Obama à Hiroshima, n’a pas un objectif de repentance. Le Premier ministre japonais ne présentera donc pas des excuses pour cette attaque. Il soulignera la remarquable transformation dans les relations entre le Japon et les Etats-Unis.

    Shinzo Abe ne veut surtout pas lancer un débat sur le bilan de l’attaque surprise de Pearl Harbor, l’entrée en guerre des Etats-Unis qui mena aux bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki.

    Aujourd’hui à Hiroshima, Suneo Tsuboi le président de l’association des victimes du bombardement atomique, déclare : « Ce voyage de Shinzo Abe à Pearl Harbor intervient trop tard », 75 ans après l’anéantissement de la flotte américaine de Pearl Harbor par l’aviation japonaise.

    Shinzo Abe visitera avant tout Pearl Harbor pour rendre à Barack Obama le geste qu’il a fait au Japon en devenant le premier président américain en exercice à visiter Hiroshima. Geste qui reste gravé dans le cœur des Japonais.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.