GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: la junte impose une éducation militaire dès le jardin d'enfants

    media Vue aérienne de Bangkok. @monasie.com

    En Thaïlande, la junte au pouvoir a lancé un programme de militarisation dans plusieurs jardins d’enfants, afin de renforcer le patriotisme dès l’âge de quatre ou cinq ans. Les enfants doivent se livrer à des exercices physiques et à des récitations de « valeurs morales » édictées par le régime militaire.

    De notre correspondant à Bangkok,

    C'est un programme d’endoctrinement. Il est coordonné par une unité de l’armée de terre dans les jardins d’enfants de la province de Kanchanaburi, dans l’ouest thaïlandais. Les enfants sont revêtus d’uniformes militaires. Ils doivent faire des exercices physiques, comme ramper sous des filets ou faire des pompes, sous la surveillance d’officiers militaires. Ils doivent aussi manger selon une stricte discipline comme dans une cantine de caserne.

    De plus, les enfants se voient expliquer une liste de 12 « valeurs morales », dictées par le général Prayuth Chan-ocha, le chef de la junte. Ces valeurs s’articulent autour du respect de l’autorité, du patriotisme et du conformisme. Le programme est pour l’instant limité à une province, mais il doit être étendu plus tard à l’ensemble du pays.

    Peu de réactions des parents

    Jusqu’à présent, il y a eu très peu de réactions de la part des parents. Quelques professeurs d’université ont critiqué ce qu’ils qualifient de manipulation éhontée des esprits encore malléables d’enfants, mais il n’y a pas eu de réaction significative dans la population en général. Il faut préciser que, généralement, les militaires ont plutôt une bonne image en Thaïlande malgré les multiples coups d’Etat et les violences qu’ils ont commis.

    Mais critiquer le régime militaire, à l’heure actuelle, peut valoir de sérieux ennuis judiciaires. Donc, beaucoup de ceux qui sont peu enthousiastes devant la militarisation de l’éducation gardent leurs pensées pour eux. L'un des problèmes est, toutefois, que le système éducatif thaïlandais est très mal placé dans les classements internationaux, notamment parce qu’il ne cherche pas à instiller le sens critique et l’esprit d’initiative parmi les enfants et les jeunes. Ce programme qui vise à renforcer la soumission et le conformisme ne risque pas d’arranger les choses.

    Une « militarisation » générale

    Depuis le coup d’Etat, il y a deux ans et demi, on a assisté à la militarisation progressive de beaucoup de secteurs de la société. C’est vrai au niveau du système judiciaire avec un rôle accru pour les tribunaux militaires, mais aussi au niveau des missions de police de plus en plus assumées par les militaires, ou même au niveau du contrôle des moyens de communication et des programmes de télévision. Tout cela a une certaine logique, car la nouvelle Constitution est conçue pour permettre aux militaires d’exercer le pouvoir de manière indirecte pendant une période d’au moins cinq ans.

    A (RE)LIRE: La Thaïlande vote une loi de contrôle des échanges sur internet

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.