GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Brexit: Boris Johnson a assuré à Donald Tusk qu'une lettre partirait ce samedi soir (source européenne)
    • Retrait en Syrie: Ankara exhorte Washington à user de son «influence» auprès des forces kurdes
    • Chili: affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Santiago
    • Burkina Faso: cinq hommes des forces de l'ordre tués dans une double attaque (état-major)
    Asie-Pacifique

    Inde: le pays vogue vers les énergies renouvelables à l'horizon 2027

    media Vue aérienne de New Delhi, en Inde. Getty Images/David Freund

    Peut-être une bonne nouvelle pour la planète en cette fin d'année : le gouvernement indien vient d'annoncer qu'il espérait faire mieux que promis dans sa conversion aux énergies renouvelables. Ce géant asiatique, qui dépend aujourd'hui du charbon, prévoit de renverser la vapeur. Et d'ici à 2027, 57% de son énergie pourrait venir de sources renouvelables.

    De notre correspondant à New Delhi,

    L'inde a beau compter la deuxième plus importante population au monde, le pays reste un nain énergétique, car un quart de sa population n'est pas raccordée au réseau. On prévoit donc que pour éclairer tous ces foyers, la production d'énergie sera multipliée par trois dans les huit années à venir. Le problème, c'est qu'aujourd'hui, les deux tiers de l'électricité indienne sont produits grâce au charbon, l'une des sources d'énergie qui contribue le plus au réchauffement climatique.

    Mais cela est en train de changer, et plus rapidement que prévu : l'année dernière, lors du sommet de la COP21 à Paris, le gouvernement indien avait déjà promis que 40% de son énergie viendrait de sources non fossiles d'ici à 2030. L'autorité centrale de l'énergie va encore plus loin maintenant : dans ses prévisions sur la prochaine décennie, qu'elle vient de publier, elle annonce que le pays pourrait produire 57% de son électricité par des sources non fossiles, renouvelables et nucléaires, et ceci dès 2027. Et que par conséquent, il ne serait plus nécessaire de construire de nouvelles centrales à charbon.

    La révolution solaire

    Cela s'appelle la révolution solaire indienne. Le gouvernement a lancé depuis quelques années un système d'enchères inversées, par lesquelles les autorités nationales et régionales attribuent des marchés d'électrification à l'énergie solaire à l'entreprise qui peut la produire au tarif le moins cher. Et cela a fait chuter les prix du photovoltaïque de 80% en 6 ans.

    La production de cette électricité verte est aujourd'hui moins coûteuse que celle obtenue par le charbon importé, et sur le point d'être au même prix que celle produite avec du charbon local. Ce mécanisme attire les investisseurs qui voient en Inde le marché du solaire le plus prometteur. Du reste, d'ici dix ans, un quart de cette énergie verte devrait aussi venir de l'hydraulique, grâce à l'installation de barrages le long des grands fleuves himalayens.

    Un projet ambitieux

    Nous sommes encore loin du but, mais la tendance semble prometteuse : chaque année, l'Inde multiplie déjà par deux ses capacités de production d'énergie solaire, qui se trouvent aujourd'hui à 9 gigawatts. L'objectif est d'arriver à 100 dans 5 ans. Le problème est que cela va requérir beaucoup d'argent : près de 100 milliards d'euros d'investissements privés et publics. Un autre souci est que 80% des panneaux solaires viennent de Chine - l'Inde a pour l'instant du mal à développer sa propre industrie afin de réduire cette dépendance.

    A (RE)LIRE : L'Alliance solaire, réponse indienne au réchauffement climatique

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.