GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Tunisie: participation de 45,02% au premier tour de l'élection présidentielle
    • Algérie: l'élection présidentielle fixée au 12 décembre
    • Cyclisme : le Slovène Primoz Roglic a remporté le 74e Tour d'Espagne
    Asie-Pacifique

    Inde: New Delhi suffoque avec un million de nouveaux véhicules

    media New Delhi, capitale la plus polluée au monde, le 1er décembre 2016. (Photo by Arun Sharma/Hindustan Times via Getty Images)

    L'agglomération de New Delhi, considérée comme l'une des villes les plus polluées du monde en particules fines, a enregistré un million de nouveaux véhicules sur la seule année 2016. C'est une augmentation substantielle qui rendra la tâche du gouvernement local d'autant plus difficile pour purifier l'air de la capitale indienne.

    De notre correspondant à New DelhiSébastien Farcis

    Cette année, plus de 2 500 véhicules ont été enregistrés chaque jour dans la mégapole de Delhi. La capitale indienne en compte maintenant 10 millions, soit environ un transport à moteur pour deux habitants, des fameux triporteurs rickshaw jusqu'aux voitures, en passant par les deux roues, qui forment les deux tiers des véhicules en circulation.

    Cela représente une augmentation de 10 % en un an, ce qui est considérable, et périlleux car les véhicules constituent la deuxième source de pollution en particules fines à Delhi. Les autorités de la capitale ont renoncé à réitérer l'exercice de circulation alternée qui avait été lancé pendant deux semaines en janvier dernier - trop compliqué pour des résultats peu satisfaisants, affirment-ils.

    A la place, ils ont lancé une opération d'aspiration des poussières sur les routes, issues entre autres des chantiers de construction, et qui représente la première source de pollution. Au début de l'hiver, les taux de concentration en particules fines a dépassé les 900 micros par m3, un record hallucinant, même pour Delhi, avant de stabiliser aux alentours des 300 depuis un mois. Ce qui représente, tout de même, 12 fois le niveau recommandé par l'OMS.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.