GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un juge brésilien ordonne l'arrestation de Cesare Battisti pour l'extrader vers l'Italie (agence de presse officielle)
    • Strasbourg: Macron remercie «l'ensemble des services mobilisés» dans la traque de l'auteur de l'attentat
    • Cessez-le-feu au Yémen: «La paix est possible», estime Pompeo
    • Foot: la Fédération ivoirienne a saisi le Tribunal arbitral du sport contre la décision de la CAF de confier la CAN 2021 au Cameroun
    • Le parlement irlandais vote pour la légalisation de l'avortement
    • Khashoggi: le Sénat américain juge le prince héritier saoudien «responsable du meurtre»
    Asie-Pacifique

    Lutte contre les talibans: les forces afghanes ont payé un lourd tribut en 2016

    media Les forces armées afghanes dans un rue de Kunduz, le 4 octobre 2016. REUTERS/Nasir Wakif

    En Afghanistan, le nombre de tués parmi les forces de sécurité a augmenté de pas moins de 35% en un an. Des forces de sécurité afghanes qui continuent de perdre du terrain face aux talibans. C’est une des conclusions d’un rapport de l’Inspection générale pour la reconstruction de l’Afghanistan, un rapport gouvernemental américain paru mercredi 1er février 2017.

    Près de 6 800 policiers et militaires afghans ont été tués en 2016, contre 5 000 en 2015 ; et déjà, à l’époque un général américain parlait d’un niveau de perte « insoutenable ».

    L’armée afghane a pris seule la charge de la lutte contre les talibans en janvier 2015, lors du départ des forces de l’Otan. Les Américains espéraient que cette armée, pour laquelle la communauté internationale a dépensé des dizaines de milliards de dollars, pourrait tenir face aux rebelles, mais ils avaient rapidement déchanté avec la perte de la ville de Kunduz.

    57% du territoire aux mains des talibans

    Du coup, les conseillers américains restés dans le pays ont été autorisés à se rapprocher des lignes de front, mais le rapport met un chiffre précis sur ce que l’on savait déjà : l’armée perd du terrain, les talibans contrôlaient en novembre dernier plus de 57% de l’Afghanistan, soit une perte de 15 points en un an pour le gouvernement.

    De quoi faire douter les Afghans, d’autant que si les pertes civiles sont en légère baisse par rapport à 2015, elles restent élevées en 2016 avec 8 400 morts.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.