GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: les Nations unies lèvent les sanctions contre Gulbuddin Hekmatyar

    media DIMITRI KOCHKO / AFP

    L'ancien chef de guerre afghan, accusé d'avoir commandité le bombardement intensif de Kaboul au début des années 1990, faisant des milliers de victimes, était aussi accusé d'être en lien avec le groupe terroriste al-Qaïda. L'homme a signé en septembre dernier un accord de paix avec le gouvernement afghan, en échange de son amnistie.

    avec notre correspondante à Kaboul, Sonia Ghezali

    Gel des avoirs, interdiction de voyager, embargo sur les armes... Ces sanctions à l'encontre de Gulbuddin Hekmatyar, prises en 2003, sont désormais levées. Le retour en Afghanistan de l'ancien chef de guerre, qui depuis plusieurs années vit à l'étranger dans un lieu tenu secret, est attendu dans les prochaines semaines.

    La levée des sanctions de l'ONU n'était pas une condition pour son retour au pays, mais celle-ci facilite les choses et donne un coup de fouet au processus de paix, selon le représentant du Gulbuddin Hekmatyar à Kaboul.

    Celui-ci précise qu'il s'agissait d'un point important de l'accord de paix signé le 29 septembre dernier entre le Hezb-e-Islami et les autorités afghanes, qui peinent par ailleurs à mettre en place des négociations de paix avec les talibans.

    Gulbuddin Hekmatyar, le leader du Hezb-e islami en Afghanistan. DR

    Cette levée des sanctions est vivement critiquée par les associations de défense des droits de l'homme, Gulbuddin Hekmatyar ayant participé avec ses hommes au bombardement meurtrier de Kaboul durant la guerre civile dans les années 90.

    La France, avant de la soutenir, s'y était aussi opposée dans un premier temps. Les hommes armés du Hezb-e-Islami étant responsable de l'embuscade d'Uzbin, dans laquelle dix soldats français avaient été tués en 2008.

    → À relire : Interview exclusive de Gulbuddin Hekmatyar sur RFI (2010)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.