GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: l'UE demande à la police d'éviter la violence (déclaration)
    • Éliminatoires CAN 2021: la RD Congo tenue en échec par la Gambie à Banjul, 2-2, dans le groupe D
    • Pont effondré près de Toulouse: un deuxième mort retrouvé (maire)
    • Plus de 100.000 enfants en détention aux États-Unis en lien avec l'immigration (ONU)
    • Washington donne un nouveau répit de 90 jours au géant chinois Huawei
    • États-Unis: trois morts dans une fusillade dans un supermarché de l'Oklahoma (médias)
    • Éliminatoires CAN 2021 : les Comores font match nul à domicile face à l’Égypte dans le cadre de la deuxième journée (0-0)
    • Feu vert des eurodéputés au commissaire hongrois, dernier candidat de l'équipe Von der Leyen à être approuvé (sources parlementaires)
    • La restitution par la Russie des navires à l'Ukraine «contribue à renforcer la confiance», selon l'Elysée
    Asie-Pacifique

    104 satellites lancés en orbite dans une même fusée: l'Inde bat un record

    media Le lancement du PSLV-C37 avec ses 104 satellites à bord à Sriharikota, en Inde, ce mercredi 15 février 2017. REUTERS/Stringer

    L'Inde a établi ce mercredi 15 février 2017 un nouveau record dans le domaine spatial, en plaçant 104 satellites sur orbite d'un coup. Dépassé, et de loin, le dernier record de 37 satellites, réalisé par la Russie il y a trois ans. La plupart de ceux lancés ce mercredi sont étrangers, ce qui démontre l'attrait croissant du lanceur indien sur le marché spatial mondial.

    Avec notre correspondant à New Delhi,  Sébastien Farcis

    Il aura fallu seulement 17 minutes à la fusée d'environ 700 kg pour s'élever hors de l'atmosphère et commencer à déployer ses 104 satellites. Et 11 minutes de plus pour qu'ils soient tous lâchés dans l'espace. L'agence publique spatiale indienne ISRO pulvérise ainsi le record des Russes, principaux concurrents dans le placement de satellites de basse altitude.

    Elle a aussi ironiquement réuni dans cette fusée les engins de pays ennemis, Israël et les Emirats arabes unis. Quelque 88 autres de ces orbiteurs appartiennent à une compagnie américaine spécialisée dans l'imagerie terrestre. Les Indiens ont lancé maintenant plus de satellites étrangers que locaux, ce qui montre l'attrait de cette agence.

    Son avantage est d'abord d'être entièrement publique, ce qui permet de réduire les coûts. Puis de créer des lanceurs plus simples et légers, capables de réaliser quasiment les mêmes prouesses que leurs cousins occidentaux pour un prix bien moindre. Il y a trois ans, l'ISRO a ainsi réussi à placer une sonde autour de Mars pour 1/10e du coût de la même mission menée par la NASA américaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.