GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Juin
Mardi 20 Juin
Mercredi 21 Juin
Jeudi 22 Juin
Aujourd'hui
Samedi 24 Juin
Dimanche 25 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: près de 500 civils tués par les raids de la coalition depuis un mois (OSDH)
    • Au Yémen, l'ONU s'attend à 300 000 cas de choléra à la fin août
    • Deux navires de guerre et un sous-marin russes ont tiré des missiles sur des cibles jihadistes en Syrie (ministère russe de la Défense)
    • Corée du Nord: Pyongyang dément avoir torturé l'étudiant américain décédé Otto Warmbier (agence KCNA)
    • France: le gouvernement va interdire tout nouveau permis d'exploration d'hydrocarbures (Nicolas Hulot sur RMC/BFMTV)
    • «La France va rester ferme» sur le texte de définition des perturbateurs endocriniens discuté à Bruxelles (Nicolas Hulot sur RMC/BFMTV)
    • Pakistan: explosion devant un QG de la police à Quetta, au moins onze morts et de nombreux blessés (responsables locaux)
    Asie-Pacifique

    Grippe aviaire: explosion du nombre de morts en Chine

    media Le virus H1N1. Licence de documentation libre GNU

    En Chine, le nombre de personnes tuées par la grippe aviaire a explosé. On en compte près de 80 pour le mois de janvier, contre cinq l’an dernier à la même époque. Pour tenter d’endiguer l’épidémie, le commerce de volailles a été suspendu dans plusieurs provinces et métropoles du pays.

    Cent personnes ont été tuées en Chine depuis le début de l’hiver par le virus H7N9, dont 79 pour le seul mois de janvier, soit seize fois plus qu’en janvier 2016.

    Une possible épidémie de grande ampleur est à craindre, d’autant que cette souche de la grippe aviaire ne tue pas les poulets infectés, qui ne développent pas non plus de symptômes. Difficile donc de savoir si l’on est en contact avec des poulets malades.

    Suspension du commerce de volailles

    Malheureusement, la population chinoise préfère les poulets fraîchement tués aux poulets congelés. Les autorités ont donc suspendu le commerce de volailles vivantes dans les métropoles de Canton, dans le sud, et Changsha, dans le centre du pays. Même chose dans l’ensemble de la province du Zhejiang, au sud de Shanghaï.

    Le gouvernement conseille d’éviter les marchés aux poulets, où de mauvaises conditions sanitaires augmentent les risques de transmission. Depuis l’apparition du virus chez l’homme en 2013, la Chine a rapporté près d’un millier de cas d’infection, selon l'OMS. Près de 40 % des patients contaminés sont morts.

    De son côté, Taïwan se bat contre la souche H5N6 de la grippe aviaire. Depuis le début de l’année, Taipei a abattu 130 000 volailles. A la fin de l'année dernière, la Corée du Sud avait, elle, dû en abattre plus de 30 millions en moins de deux mois.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.