GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Les Chinois plébiscitent le nom de marque «Ivanka»

    media Ivanka Trump, fille aînée du 45e président des Etats-Unis. REUTERS/Kevin Lamarque

    En Chine, il y a un prénom qui fait fureur en ce moment, notamment auprès des entrepreneurs. Ce prénom c’est « Ivanka » pour « Ivanka Trump ». Depuis l’élection de son père à la tête des Etats-Unis, des dizaines d’entreprises chinoises ont demandé à déposer la marque pour leurs produits.

    De notre correspondante à Shanghai, Angélique Forget

    Pour l’instant toutes les demandes des entreprises qui veulent déposer la marque Ivanka sont en cours de traitement, aucune n’a abouti. Mais si le Bureau national des marques donne son autorisation, on pourrait bientôt trouver en Chine le prénom d’Ivanka sur des bouteilles d’alcool, des produits qui favorisent la perte de poids, des cosmétiques ou encore des serviettes hygiéniques.

    Ivanka est très populaire en Chine

    Car dans le pays, Ivanka Trump est très populaire, bien plus que son père. Notamment depuis qu’elle a rendu visite à l’ambassade de Chine à Washington lors du dernier Nouvel an chinois. Et que sa fille Arabella Trump, 5 ans, a récité pour l’occasion un poème en mandarin.

    Phénomène très répandu

    Mais pas sûr qu’Ivanka Trump appréciera de voir son prénom apposé à des produits chinois. En Chine donner des noms étrangers à des marques est un phénomène répandu, mais cela ne plait pas toujours aux intéressés. La star du basket Michael Jordan avait obtenu de la justice chinoise que son nom ne soit plus utilisé par un équipementier sportif. Pour Ivanka rien n’est acté, mais une quarantaine d’entreprises utilisent déjà son prénom, en caractères chinois.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.