GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Juin
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Fukushima: privés d’indemnités, des sinistrés poussés à rentrer

    media Des sinistrés de retour sur les lieux du drame, le 11 mars 2017. Kyodo/via REUTERS

    Le 11 mars 2011, un puissant séisme, puis un tsunami, frappent la côte nord-est de l'archipel nippon. Bilan : plus de 18 000 morts et disparus ainsi que des dégâts considérables. Parmi les infrastructures les plus touchées, il y a la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, gravement endommagée avec pour conséquence, des centaines de milliers de personnes contraintes de fuir la contamination radioactive qui a pollué la région. Depuis, certains recevaient une aide financière des autorités. Elle leur permettait notamment de se loger mais à la fin du mois, ce sera fini.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    RFI a rencontré plusieurs de ces évacués dans la banlieue de Tokyo. Ils disent que le gouvernement assure que leurs villages sont redevenus habitables à Fukushima au gré des opérations de décontamination, et les invite donc à rentrer. Beaucoup de ces familles d’évacués vivent en fait séparées. Les femmes et les enfants ont quitté la région de Fukushima, quand le père est resté pour travailler. Mais le gouvernement doit se dire que ces évacués finiront par rentrer.

    Montagnes et forêts non décontaminées

    Or ce n’est pas le cas, car ces derniers ne sont pas rassurés. Ils observent que dans les rues ou les maisons de leur village de Fukushima, les rayonnements sont corrects. Mais dès que l’on s’éloigne des zones de passage, il y a encore beaucoup de « hotspots » où la radioactivité reste forte car les montagnes et les forêts n’ont pas été décontaminées.

    Si ces déplacés décident malgré tout de ne pas rentrer chez eux, ils devront accepter de devenir plus pauvres à cause de la charge financière que représente un logement qu’ils devront désormais payer eux-mêmes.

    Sinistrés jalousés

    Il est d'ailleurs à remarquer que ces évacués sont parfois jalousés, là où ils vivent. Ils ont reçu un dédomagement important pour leur maison dans la zone proche de la centrale. Ils perçoivent 810 euros par mois et par personne de compensation pour leur logement et le traumatisme subi.

    Et pour de nombreux Japonais, la générosité du gouvernement doit avoir des limites, six ans après l’accident nucléaire.

    Le reacteur n°3 de la centrale nucléaire de Fukushima à Minamisama brûlant après une explosion. Image satellitaire du 14 mars 2011. Digital Globe/Handout /Reuters

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.