GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Corée du Nord: la Malaisie va renvoyer la dépouille de Kim Jong-nam

    media Kim Jong-nam a été tué avec un agent neurotoxique en Malaisie, le 13 février dernier. TOSHIFUMI KITAMURA / AFP

    Après un mois et demi de tension, le corps de Kim Jong-nam va finalement être remis à la Corée du Nord. Le gouvernement malaisien a annoncé ce jeudi 30 mars que la dépouille du demi-frère du dirigeant nord-coréen, assassiné à l'aéroport de Kuala Lumpur en février, serait remise à Pyongyang.

    Avec notre correspondante à Singapour, Margaux Bédé

    Depuis son assassinat le 13 février dernier à l’aéroport de Kuala Lumpur, Pyongyang n’a cessé de réclamer sa dépouille. Le demi-frère du leader nord-coréen, Kim Jong-nam, a été tué avec un agent neurotoxique extrêmement puissant.

    Depuis cette affaire, les relations entre les deux pays n’ont cessé de se tendre. La Corée du Nord n’a pas accepté les résultats de l’autopsie et maintient toujours que la victime est décédée d’une attaque cardiaque. Le 7 mars dernier, la Corée du Nord a même interdit aux neuf ressortissants malaisiens présents sur son sol de quitter le pays. Le Premier ministre malaisien, Najib Razak, a finalement annoncé ce jeudi que Pyongyang leur avait finalement donné la permission de rentrer en Malaisie. Ils devraient arriver à Kuala Lumpur vendredi matin.

    En contrepartie, les Nord-Coréens présents en Malaisie pourront eux aussi retourner dans leur pays. Pour le moment, aucune information n’a filtré sur le fait de savoir si les 3 suspects reclus dans l’ambassade nord-coréenne sont eux aussi concernés.

    Du côté de l’enquête, deux femmes, une Indonésienne et une Vietnamienne, ont été inculpées pour le meurtre de Kim Jong-nam. La prochaine audience aura lieu le 13 avril prochain. Elles risquent la peine de mort.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.