GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Août
Mercredi 16 Août
Jeudi 17 Août
Vendredi 18 Août
Aujourd'hui
Dimanche 20 Août
Lundi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    La Corée du Nord au coeur de la visite du vice-président américain au Japon

    media Le vice-président américain Mike Pence a été accueilli à Tokyo par le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le 18 avril 2017. REUTERS/Kim Kyung-Hoon

    Après la Corée du Sud, Mike Pence est au Japon ce mardi 18 avril. Le vice-président américain replace cette visite dans le contexte de la menace nord-coréenne, alors que Pyongyang pourrait effectuer un sixième essai nucléaire.

    Avec notre correspondant à Tokyo,  Frédéric Charles

    Mike Pence laisse entendre à Tokyo que les Etats-Unis ne permettront pas à la Corée du Nord de développer des missiles balistiques capables de détruire les bases américaines au Japon et d’atteindre un jour des villes américaines.

    Le vice-président américain se sert à Tokyo de la menace nord-coréenne pour réaffirmer que l’alliance nippo-américaine est la pierre angulaire de la paix et la sécurité en Asie. Un moyen aussi de signaler à la Chine que si elle ne contre pas les ambitions nucléaires de la Corée du Nord, les Etats-Unis augmenteront leur capacité militaire en Asie.

    Réviser la Constitution pacifique

    Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, se sert de la menace nord-coréenne pour pousser à une révision de la Constitution pacifique et faire du Japon un pays doté comme les autres d’une capacité nucléaire.

    Le risque d’une escalade entre les Etats-Unis et la Corée du Nord inquiète les experts japonais de la défense. Donald Trump est peu clair sur ses intentions vis-à-vis de la Pyongyang.

    Contrairement à la Syrie, le régime nord-coréen a des capacités de riposte redoutables. Il menace les Etats-Unis d’une guerre nucléaire en cas d’attaque préventive américaine dont feraient les frais le Japon et la Corée du Sud.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.