GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Octobre
Samedi 14 Octobre
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Journée mondiale du refus de la misère: programmation spéciale sur les antennes de RFI à partir de 5h10 TU (7h10, heure de Paris)
    • En raison d’un mouvement de grève, la mise à jour des sites et des antennes de RFI peut être perturbée. Merci de votre compréhension.
    Asie-Pacifique

    Indonésie: le gouverneur chrétien sortant de Djakarta reconnaît sa défaite

    media Basuki Tjahaja Purnama, en novembre 2016. Reuters

    En Indonésie, ce mercredi, près de 7 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes pour le second tour de l’élection du gouverneur de Jakarta, l’équivalent du maire de la mégalopole. Après une campagne marquée par les tensions religieuses et l’ouverture d’un procès pour blasphème à l’encontre du gouverneur chrétien sortant, celui-ci a été battu par son adversaire musulman, qui a récolté 58% des suffrages.

    Avec notre correspondant à Jakarta, Joël Bronner

    Il s’agit avant tout d’une victoire de taille pour les radicaux religieux musulmans, qui ont tout fait pour faire chuter Basuki Tjahaja Purnama, surnommé Ahok, l’actuel gouverneur chrétien de Jakarta, dont le bilan dans la lutte contre la corruption et l’amélioration des conditions de vie dans la capitale indonésienne, avaient fait de lui un candidat très populaire et le favori des sondages avant la campagne.

    « Insulte à l'islam »

    Dans la capitale du pays a majorité musulmane le plus peuplé au monde, ces groupes ont alors affirmé, en s’appuyant sur un verset du Coran, que les électeurs musulmans ne devaient pas voter pour un non-musulman. Un point remis en cause par le gouverneur sortant, qui lui vaut un procès toujours en cours pour « insulte à l’islam » et semble avoir largement contribué à sa défaite.

    L'extrémisme religieux en hausse

    Il s’agit ensuite évidemment d’une victoire personnelle pour le candidat Anies Baswedan, un ancien ministre de l’Education, qui prend ainsi les rênes de la mégalopole de plus de 10 millions d’habitants. L’Indonésie est souvent présenté comme un modèle de tolérance religieuse dans le monde musulman, mais la voix des groupes extrémistes y résonne année après année de plus en plus fort, comme l’illustre aujourd’hui la chute du gouverneur chrétien de Jakarta.

    Vous avez une structure politique qui est relativement laïque...
    Analyse de François Raillon, chercheur à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) 19/04/2017 - par RFI Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.