GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Juin
Mercredi 21 Juin
Jeudi 22 Juin
Vendredi 23 Juin
Aujourd'hui
Dimanche 25 Juin
Lundi 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Chine: les SUV, stars du salon de l'automobile de Shanghai

    media Le salon de l'auto de Shanghai qui s'est ouvert le 19 avril 2017 est la vitrine du plus gros marché mondial. REUTERS/Aly Song

    Le salon de l’automobile de Shanghai, véritable vitrine du premier marché mondial, s’est ouvert mercredi 19 avril. Les SUV, ces petits 4x4 urbains, sont les stars du salon et leurs ventes est en nette augmentation en Chine. Le marché des voitures électriques ou hybrides y est en revanche en chute libre.

    Avec notre correspondante à Shangaï,  Angélique Forget

    La nouvelle C5 Aircross de Citroën est l'une des stars du salon. Avec ce SUV, ou 4x4 urbain, PSA Peugeot-Citroën répond aux attentes du marché chinois. « La tendance du marché est évidemment très forte sur les SUV. La part des SUV sur le marché chinois, comme sur tous les marchés du monde d’ailleurs, est en croissance. Ne pas être fortement présent sur le marché des SUV, c’est donc évidemment se mettre en difficulté », explique le PDG de la marque Carlos Tavares.

    L’an dernier, les ventes de SUV en Chine ont augmenté de 45 % par rapport à 2015, mais ces véhicules sont très polluants. La Chine n’est pas prête à prendre le virage des voitures électriques. Le gouvernement chinois vient d’abaisser ses subventions pour les véhicules verts, alors forcément les acheteurs ne sont pas vraiment au rendez-vous. « Les subventions avaient plutôt bien marché, cela avait fait vendre plus de véhicules électriques. Mais si ces subviennent se mettent à disparaître complètement, et c’est ce qui va se passer en 2020, alors il n’y aura plus beaucoup de consommateurs prêts à investir dans ce marché », analyse James Shao, un expert automobile.

    En janvier, après l’annonce de cette baisse de subvention, les ventes de véhicules électriques et hybrides ont chuté de 75 %.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.