GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
Aujourd'hui
Mercredi 22 Août
Jeudi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    La presse en ligne sous contrôle de plus en plus étroit en Chine

    media Journalistes chinois à Pékin couvrant le National People’s Congress, le 5 mars 2017. Getty Images

    A partir du 1er juin 2017, la Chine va resserrer encore le contrôle sur internet grâce à une nouvelle réglementation. L'Administration chinoise du cyberespace (ACC) prévoit qu'une autorisation devra être demandée avant publication de contenus concernant le gouvernement, l'économie, l'armée, la diplomatie ou les problèmes sociaux.

    La Chine a promulgué un nouveau texte qui renforce l'emprise du régime communiste sur les fournisseurs d'information en ligne. L'Administration chinoise du cyberespace (ACC) a précisé que pour publier sur les sites internet, applications, forums de discussion, blogs, microblogs, médias sociaux, messageries instantanées et plateformes de vidéo en direct des contenus concernant le gouvernement, l'économie, l'armée, la diplomatie ou les problèmes sociaux, il faudra obtenir un permis.

    Ces fournisseurs d'informations en ligne doivent, selon l'ACC,  «guider correctement l'opinion publique» et «servir la cause du socialisme» tout en «préservant l'intérêt de la nation et du peuple». Il est également spécifié que les supports d'information ne recevant pas d'argent publique ne peuvent effectuer de reportages originaux. De plus les employés de ces fournisseurs d'information devront recevoir une formation et une évaluation sanctionnée par l'Etat. Un partenariat avec une entité étrangère devra au préalable recevoir une «évaluation sécuritaire».

    Ceux qui ne respecteraient pas cette nouvelle réglementation s'exposent à des amendes financières et des révocation de leur licence. Cette réglementation donne un tour de vis à l'information en ligne déjà très surveillée en Chine. La Chine est classée par Reporters sans frontières au 176e rang mondial sur 180 pays pour la liberté de la presse.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.