GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Vietnam: limogeage d'un homme fort au sein du Politburo

    media Dinh La Thang (à gauche), membre déchu du Politburo vietnamien. HOANG DINH NAM / AFP

    Au Vietnam, Dinh La Thang, l’un des hommes forts du régime, membre du Politburo et responsable du Parti communiste à Hô-Chi-Minh-Ville, vient d’être démis de ses fonctions. Il est accusé de malversations alors qu’il occupait des fonctions au sein de la compagnie pétrolière nationale. Ce geste fort, officiellement au nom de la lutte anti-corruption, s’inscrit également dans le cadre des luttes intestines au sommet de l’Etat vietnamien.

    Avec notre correspondant à Hô-Chi-Minh-Ville,  Frédéric Noir

    C’était l’un des principaux cadres du Parti, un homme connu du public pour son caractère bien trempé. Chef du Parti communiste à Hô-Chi-Minh-Ville, ancien ministre des Transports et responsable d’importantes entreprises publiques, l’homme est parvenu au sommet de l’Etat en 2016, lorsqu'il a accédé au Graal de la politique au Vietnam : le Politburo.

    Il s'agit de l’organe fort du pays, dirigé d’une main ferme par le secrétaire général Nguyen Phu Trong. C’est ce même politburo qui a donné le coup de grâce à ce haut responsable déchu en ordonnant son limogeage. Une décision rare dans ce pays où règne le Parti unique. Depuis 1986, seuls deux autres membres du Politburo avaient jusque-là été limogés.

    Que lui est-il reproché ? D'abord d’être responsable d’un certain nombre de projets illégaux. Mais aussi et surtout d’avoir causé des pertes immenses a PetroVietnam, la compagnie pétrolière phare du pays, en concédant sans autorisation des prêts à une banque privée connue depuis pour ses malversations et dont les principaux dirigeants ont été arrêtés en 2014.

    Dinh La Thang est également connu pour ses liens étroits avec la banque d’affaires américaine Morgan Stanley, au seine de laquelle sa fille occupe d’importantes fonctions.

    Pour ses partisans, il s’agit d’une décision politique visant a écarter l’une des étoiles montantes du parti. Officiellement, ce limogeage s’inscrit dans le cadre d’une politique anti-corruption. Il s’agit aussi d’envoyer un signal fort aux dirigeants d’entreprises publiques dont les scandales a répétition rongent la confiance dans les autorités et fragilise la croissance du pays.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.