GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Royaume-Uni: Theresa May remporte le vote de défiance, 200 députés ont exprimé leur soutien et 117 ont voté contre (officiel)
    Asie-Pacifique

    Philippines: qui est Maute, le groupe derrière l'attaque de Marawi?

    media Des renforts militaires en route vers Marawi où une centaine de combattants du groupe Maute ont tué mardi cinq soldats et pris en otage un prêtre et d'un nombre indéterminé d'autres personnes. REUTERS/Romeo Ranoco

    Aux Philippines, après la proclamation de la loi martiale dans le sud du pays, les opérations militaires se poursuivent à Marawi pour tenter de libérer les otages aux mains des terroristes du groupe Maute, affilié à l'organisation Etat islamique. Depuis des années, le sud des Philippines reste en proie aux violences de plusieurs groupes se réclamant de l'islam radical. Et c'est le groupe Maute, le dernier en date dans l'archipel à avoir rejoint l'organisation EI, qui a provoqué la proclamation de la loi martiale. Sa rapide montée en puissance ces derniers mois inquiète.

    Avec notre correspondante à Manille,  Marianne Dardard

    Le groupe Maute a multiplié ses attaques depuis l'arrivée au pouvoir du président Rodrigo Duterte. Pour les experts en terrorisme, il s'agit d'une manière d'attirer l'attention de l'organisation Etat islamique sur ce groupe méconnu du grand public il y a encore un an.

    Deux frères sont à l'origine de ce groupe fondé en 2013, les frères Maute, fils d'un membre du MILF, le Front moro islamique de libération, actuellement en négociations de paix avec le gouvernement, un processus rejeté par les terroristes.

    Estimés à une centaine de combattants, les effectifs du groupe Maute sont inférieurs à ceux d'autres groupes criminels de la région. Ses recrues sont elles aussi réputées plus jeunes.

    En septembre dernier, l'attentat à la bombe de Davao, la ville de Rodrigo Duterte, avait fait 14 morts. A ce jour, c'est l'attaque la plus meurtrière du groupe. Il y a deux mois, c'est à Manille, la capitale, qu'un autre attentat a été déjoué.

    A (re) lire : Philippines: Duterte décrète la loi martiale dans le sud du pays

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.