GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Taïwan dit un «oui» historique au mariage homosexuel

    media Des manifestants en faveur du mariage gay, ce 24 mai 2017, à Taïwan. REUTERS/Tyrone Siu

    Ce mercredi 24 mai, la justice taïwanaise a rendu une décision historique sur le mariage homosexuel, qui devrait permettre à l'île de devenir le premier territoire asiatique à légaliser les unions entre personnes du même sexe.

    Ce mercredi 24 mai, la Cour constitutionnelle de Taïwan a estimé que la disposition du Code civil affirmant qu'un contrat de mariage ne pouvait être conclu qu'entre un homme et une femme « violait » les principes de la Constitution garantissant la liberté de mariage et l'égalité entre les citoyens. La haute juridiction donne deux ans au gouvernement pour mettre en oeuvre cette décision.

    L'interprétation de l'arrêt

    Si le Parlement ne vote pas dans ce délai les modifications législatives, les couples du même sexe pourront néanmoins conclure un mariage, par interprétation de cet arrêt, précise la Cour. « Les dispositions actuelles au chapitre du mariage ne permettent pas à deux personnes du même sexe de conclure une union permanente d'une nature intime et exclusive avec pour but de gérer leur vie ensemble. Cela constitue une lacune législative flagrante », indique la Cour dans un communiqué.

    Société progressiste

    L'île nationaliste, qui vit séparée de la Chine depuis 1949, figure déjà parmi les sociétés les plus progressistes de la région concernant les droits des homosexuels. Des partisans des deux camps étaient rassemblés dans le centre de Taipei en attendant l'arrêt de la haute juridiction. Des centaines de défenseurs du mariage pour tous agitaient des drapeaux arc-en-ciel à l'extérieur du Parlement.

    Cependant, la militante pro-mariage gay Zoe Chen, mobilisée pour l'occasion, reste très attentive : « La Constitution donne un délai de deux ans aux parlementaires pour changer la loi en faveur du mariage homosexuel. Donc pendant deux ans, nous allons surveiller attentivement l'action du Parlement. Nous devons aussi faire attention aux risques de conflits dans la société entre pro et anti mariage gay », conclut-elle.

    (avec AFP)
     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.