GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
Aujourd'hui
Samedi 26 Mai
Dimanche 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Bangladesh: sept ans de prison pour un leader islamiste

    media Le gouvernement bangladais mène ces dernières années une offensive résolue contre les groupes islamistes. AFP PHOTO/ Munir uz ZAMAN

    La justice bangladaise a condamné ce jeudi 25 mai à plus de 7 ans de prison le leader de l'organisation islamiste Jamayetul Mujahideen Bangladesh. Ce groupe terroriste est à l'origine de plusieurs centaines d'attaques terroristes depuis sa création il y a 19 ans. L'une des attaques les plus meurtrières remonte à juillet dernier, lorsque 22 personnes, dont 18 étrangers, ont été tuées dans un café à Dacca, la capitale.

    Maulana Saidur Rahman a été arrêté en 2010 en possession de matériels servant à la fabrication d'explosifs. Une importante littérature jihadiste a été retrouvée sur place. La cour a également condamné un couple à 7 ans de prison par contumace, pour mauvaise interprétation des enseignements du Coran et incitation à la violence.

    Selon le procureur, Saidur Rahman aurait pris la tête du groupe islamiste après la mort de Shaikh Abdur Rahman, condamné à la peine de mort et exécuté en 2007 avec  cinq autres leaders islamistes.

    Le gouvernement de la Première ministre Sheikh Hasina au pouvoir depuis 2009 mène une offensive résolue contre les groupes islamistes. Ces dernières années le Bangladesh est en proie à une montée du fondamentalisme et une multiplication des attentats terroristes contre les minorités religieuses, les blogueurs et écrivains défenseurs de la laïcité, mais aussi contre les étrangers.

    Depuis le dernier attentat sanglant en juillet dernier dans un café de Dacca, dans lequel ont été froidement abattues 22 personnes, dont 18 étrangers, les forces de sécurité ont lancé pas moins de 70 opérations contre les islamistes radicaux.

    ► A (re) lire : Radicalisation inquiétante au Bangladesh

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.