GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Missiles: l'Iran «augmentera jour après jour ses capacités défensives» (Rohani)
    • Canada: une tornade a provoqué d'importants dégâts non loin d'Ottawa (médias)
    • L'Assemblée de la Polynésie française repousse à 62 ans (contre 60 auparavant) l'âge de départ à la retraite
    Asie-Pacifique

    Inde: l'armée indienne a abattu le leader de l'insurrection du Cachemire

    media Des soldats indiens en patrouille après l'opération qui s'est soldée par la mort du leader de l'insurrection au Cachemire le 27 mai 2017. TAUSEEF MUSTAFA / AFP

    Dans le Cachemire, la tension est montée d'un cran samedi 27 mai avec la mort du leader d’un groupe armé indépendantiste de la région, le Hizbul-Mujahideen. Ces derniers mois et sous sa direction, ce mouvement s'est rapproché de l’organisation de l'Etat islamique. Les autorités craignent de violentes manifestations et ont placé la capitale régionale, Srinagar, sous couvre-feu. Une région qui connaît un retour de la violence depuis plus d'un an.

    Avec notre correspondante à New Delhi,  Marie Langlois

    Une opération antiterroriste menée samedi par l'armée indienne s'est soldée par la mort du leader de l'insurrection au Cachemire. Sabzar Ahmad Bhat était le successeur de Wani, abattu lui aussi par les forces armées indiennes en juillet dernier dans la vallée du Cachemire. Devenu une vraie légende auprès de ses partisans, en revendiquant la mort de plus de 100 personnes, il avait alors été enterré en martyr.

    Les responsables de l'armée indienne en poste dans la région affirment avoir par ailleurs abattu samedi 27 mai six terroristes présumés pendant l'opération. Des terroristes qui, d’après leurs déclarations, seraient venus du Pakistan.

    Depuis plus d'un an, les tensions sont très vives dans la région entre les militants radicaux et l'armée indienne. Les accès à Internet et aux réseaux sociaux sont régulièrement coupés et les couvre-feux quasi permanents.

    Plus de 700 000 militaires indiens sont mobilisés dans le Cachemire, ce qui fait de cette région la zone la plus militarisée au monde.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.