GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Avril
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Aujourd'hui
Mardi 24 Avril
Mercredi 25 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    A l'issue d'une semaine de débats passionnels et l'examen d'un millier d'amendements, les députés ont adopté ce dimanche 22 avril en première lecture le projet de loi asile et immigration, par 228 voix contre 139 et 24 abstentions. Le texte a été approuvé par la majorité LREM-Modem et le groupe UDI-Agir-Indépendants. Les Républicains et toute la gauche -socialistes, communistes et Insoumis- ont voté contre, tout comme les députés FN.

    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Vietnam: un dissident franco-vietnamien déchu de sa nationalité et arrêté

    media En 2011, Pham Minh Hoang avait déjà été condamné pour tentative de subversion (photo d'archive). Vietnam News Agency / AFP

    Au Vietnam, un dissident et blogueur franco-vietnamien arrêté vendredi 23 juin doit être expulsé vers la France. Agé de 62 ans, Pham Minh Hoang avait été déchu de sa nationalité vietnamienne le 11 juin dernier.

    Vendredi, la police a fait irruption au domicile de Pham Minh Hoang et l'a emmené en détention, en précisant qu'il serait expulsé, a indiqué son épouse. Elle-même a annoncé rester au Vietnam pour s'occuper de sa mère et de son beau-frère handicapé.

    Ce mathématicien de 62 ans avait déjà été condamné en 2011 à trois ans de prison, libéré, mais assigné à résidence pendant trois années. Les autorités lui reprochaient d'avoir publié 33 articles sous son nom de plume de Phan Kien Quoc, qui donnaient, selon elles, une image fausse de l'Etat.

    Né en 1955, Pham Minh Hoang avait émigré en France en 1973. Il avait rejoint le mouvement Viêt Tân, le parti pour le renouveau du Vietnam, interdit par le pouvoir. Vingt-sept ans après, il était retourné vivre au Vietnam où il enseignait les mathématiques à l'université polytechnique de Hô-Chi-Minh-Ville.

    Selon le pouvoir, ses publications sur son blog portaient atteinte à la sécurité de l'Etat. Fin mai, il a reçu une lettre portant le cachet du président Tran Dai Quang lui confirmant le « retrait de sa citoyenneté vietnamienne ». Une décision injustifiée, selon l'organisation Human Rights Watch. L'ambassade de France à Hanoï a refusé tout commentaire. Pham Minh Hoang, le premier dissident à se voir retirer la nationalité vietnamienne, sera expulsé vers la France.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.