GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
Aujourd'hui
Mercredi 22 Août
Jeudi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Photographie: des indiennes à tête de vache pour défendre les droits des femmes

    media La vache est sacrée en Inde. Certains hindous extrémistes en viennent même à agresser les musulmans qui font commerce de l'animal. AFP PHOTO / Noah SEELAM

    Une femme plantée au milieu d'une foule, portant un imposant masque de vache. Cela pourrait paraître incongru ou comique, mais quand cela se passe en Inde, cela devient un message politique et l'objet d'une série de photographies devenues populaires sur le réseau Instagram. Dans ce pays, les nationalistes hindous au pouvoir ont en effet lancé une offensive pour défendre à tout prix la vache sacrée, quitte à créer des tensions communautaires. Et un photographe a voulu montrer que cet animal était sur le point de devenir plus importante que les humains en Inde.

    De notre correspondant à New Delhi,

    Des femmes posent dans un marché bondé, dans la cour d'une résidence, ou sur l'avenue qui mène au palais présidentiel de New Delhi. Mais au détail près qu’elles portent un masque de vache.

    L'objectif de ces photographies est de signifier que la protection de la vache sacrée est devenue tellement importante que ces animaux sont aujourd'hui plus respectés et plus en sûreté qu'une femme dans ces différents lieux d'une ville indienne. Ces dames devraient donc peut-être se faire passer pour des vaches pour éviter de se faire violer...

    L'auteur de cette série s’appelle Sujatro Ghosh, un étudiant et jeune photographe. Il a mis ces photos en ligne sur son compte Instagram, où il a reçu ces derniers jours d'impressionnants messages de soutien et d'appréciation.

    La protection de la vache sacrée, priorité du gouvernement actuel

    Il est depuis longtemps illégal de tuer une jeune vache dans la plupart des Etats indiens, mais le gouvernement nationaliste hindou au pouvoir depuis trois ans cherche à en faire un vrai crime de lèse-majesté.

    Dans l'Etat du Gujarat, contrôlé par les hindouistes, une personne peut maintenant être condamnée à la prison à vie pour avoir tué ce bovin, alors que beaucoup de meurtres d'humains ne sont pas punis avec la même sévérité. Sans même parler de des violences faites aux femmes, qui sont souvent ignorées par les policiers.

    Tensions entre hindous et musulmans

    Mais cette idolâtrie de la vache divise également la population. Car la vache est un symbole hindou. Et que dans leur mission protectrice, les hindouistes attaquent régulièrement les musulmans, accusés de tuer illégalement ces animaux pour le commerce. Le travail de boucher est en effet réservé généralement aux musulmans, car les hindous de haute caste refusent de le faire.

    Cette obsession tourne à la stigmatisation, voire au racisme : un vieil homme musulman a ainsi récemment été tabassé à mort par des extrémistes car il transportait, légalement, des bovins. Et il y a quatre jours, un adolescent musulman est mort poignardé près de Delhi après qu'une foule l'a accusé, encore une fois sans preuve, d'avoir de la viande de bœuf dans son sac.

    Holy Animal meets the Holy River Calcutta'17 It's been a rollercoaster ride with this project of mine and it's been appreciated in almost all the platforms in the country. Thank you so much for everything the cow will keep travelling 🎭 If you're interested in it - @catch.news http://www.catchnews.com/national-news/cows-over-women-a-unique-photo-series-protesting-india-s-misplaced-priorities-66021.html @times_of_india https://www.facebook.com/TimesofIndia/posts/10155503200257139 @timesnow http://www.timesnow.tv/the-buzz/article/whats-trending-in-town-gai-mask-the-new-moral-safety-helmet/63420 @wionews https://www.facebook.com/WIONews/videos/671912879686017/ Read the whole story here : http://www.wionews.com/life-fun/if-the-cow-is-our-mother-then-so-is-a-woman-16903 InUth http://www.inuth.com/trends/social-virals/this-photo-series-has-women-in-cow-masks-since-cows-are-greater-than-women/ Ebela https://ebela.in/national/kolkata-guy-protested-against-misplaced-priorities-of-india-using-a-photo-series-dgtl-1.630782?ref=national-ft-stry%3Futm_source%3Dfacebook&utm_medium=social&utm_campaign=fb_mab The Quint https://www.thequint.com/india/2017/06/20/sujatro-ghosh-photo-series-cows-masks-women-safety @indiatimesinsta http://www.indiatimes.com/news/india/23-yo-artist-uses-a-cow-mask-to-point-out-the-flaws-in-our-society-this-is-why-it-s-brilliant-324167.html The Indian Express (Web) http://indianexpress.com/photos/lifestyle-gallery/photographer-sujatro-ghosh-images-of-women-wearing-cow-mask-protests-indias-misplaced-priorities-4714059/ @buzzfeedindia https://www.buzzfeed.com/soniathomas/women-wore-cow-masks-to-question-if-cows-are-safer-than?bffbindia&utm_term=4ldqpgp#4ldqpgp @allindiabakchod https://www.facebook.com/IndiaBakchod/posts/1492152207495435:0 Indian Express (Print) http://epaper.indianexpress.com/m/1254019/Indian-Express/June-22,-2017#issue/25/1 and many more 🚣🏼‍♀️🎗🏆 I will be photographing women from different parts of the society. I would be more than happy if you reach out to me and want to get photographed or maybe join this form of protest. #RisingBeyondJingoism #misplacedpriorities #cow #protest #women

    Une publication partagée par Sujatro Ghosh (@sujatroghosh) le

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.