GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: dernier jour du procès de Yingluck Shinawatra, verdict fin août

    media Des larmes plein les yeux, l'ex Première-ministre s'était longtemps arrêtée vendredi matin, avant d'entrer dans le tribunal, pour étreindre ses partisans venus en nombre la soutenir malgré l'interdiction de rassemblement. REUTERS/Chaiwat Subprasom

    C'était vendredi 21 juillet le dernier jour en Thaïlande du procès de Yingluck Shinawatra. L'ex-Premier ministre, renversée en 2014 par un coup d'Etat militaire, est apparue très émue à la barre du tribunal. C'est le dernier acte de son procès dans l'affaire des subventions aux riziculteurs qui avait débuté il y a un an.

    « Je veux vous remercier d'être venus me soutenir ». Yingluck Shinawatra est restée de longues minutes auprès de ses partisans venus en masse avant d'entrer dans la salle d'audience de la Cour suprême thaïlandaise.

    Elle est la première ancienne chef de gouvernement jugée pour des mesures prises sous son mandat. En l'occurrence, sa politique de subventions aux riziculteurs. Un plan censé venir en aide aux fermiers thaïlandais, qui représentent la base de l'électorat du clan Shinawatra.

    Cette politique de subvention s'est en fait révélée être un fiasco. En soutenant les riziculteurs, elle a laissé au pays des stocks énormes de riz invendus.

    Mais pour nombre d'observateurs, cette affaire est surtout un prétexte utilisé par la junte militaire. Un procès politique donc pour disqualifier Yingluck Shinawatra dans la course aux élections pour l'instant annoncées en 2018.

    L'ex-Premier ministre a demandé à s'exprimer une dernière fois devant la Cour, ce sera le 1er août. Avant le verdict final, qui lui aura lieu le 25 août. Elle risque jusqu'à 10 ans de prison.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.